Comment créer votre carte de soins

Créer votre popre carte de soins en quelques étapes.

 

natural coconut walnut oil and soap

1) Tout d’abord vous allez déterminer l’identité que vous allez donner à votre carte de soin. C’est-à-dire: que voulez-vous qu’elle dégage?

-Inspiration au voyage (Polynésie,Asie,Orient,Pays froids…)

-Du choix (grandes quantités, variétés, plusieurs marques)

-La simplicité (gamme courte,peu de choix,tout en simplicité)

– Une orientation produits bio (produits bio,naturels,labélisés ou pas)

– Les nouvelles technologies (des appareils hi tech, les plus connus,les nouveautés)

Vous avez déjà surement quelques idées à ce sujet listez les.

 

2) Avec quels partenaires souhaitez-vous travailler, quelles marques vous inspirent?

-En tenant compte de l’étape n°1, c’est du gâteau ! Rassemblez les marques sélectionnées pour votre thème, et choisissez. N’oubliez pas qu’en principe vous partez pour le long terme, ne choisissez pas un partenaire parce qu’il est moins cher si au final sa gamme nous vous permet pas d’évoluer avec la demande de vos clientes. Pensez aussi à la qualité de vos produits, des textures peu fluides ralentissent vos techniques de travail. Trop gourmande en volume, cela plombera votre marge.

Généralement je demande aux fournisseurs avec lesquels je souhaite travailler un échantillonnage des produits cabine, que je teste systématiquement.
J’écris ma demande par courrier, je soigne ma présentation, je signale que je suis pro et déjà installée ou sur le point de l’être si ce n’est pas le cas.
Car les entreprises qui vous fournissent ne distribuent pas leurs échantillons comme ça! Souvent ils envoient un commercial….
Pour ma part, je ne supporte pas cela, je n’ai pas le temps pour ça! Je veux tester et ensuite voir le commercial pour des questions plus techniques et pratiques.

Lorsque j’ai fait mon choix pour mes soins corps, j’ai sélectionné deux marques, Bernard caissière, et Le comptoir du spa devenu Equatoria. J’ai reçu  de beaux échantillons et même du vrac cabine (au passage merci ça c’est très pro !)

Ce qui m’a décidé ?
Le coup de fil de Marie Françoise Tessier (Equatoria), créatrice de la marque une semaine après la réception de mon colis. En chef d’entreprise très pro, elle voulait avoir mon avis sur les produits, m’expliquer elle-même comment ils étaient fabriqués, et l’évolution prévue pour la marque car elle débutait.

Je l’ai choisi pour ça !
Et aussi parceque j’ai vite compris que ça correspondait plus à ma recherche.

Je n’ai jamais été déçue, parce que j’avais un véritable partenaire, quand un produit est arrivé défectueux on m’a cru sur parole, m’en renvoyant un autre  immédiatement. Je n’étais pas parmi les plus gros clients mais je me suis toujours sentie importante !

C’est ce que l’on veut quand on a un institut de beauté à gérer avoir une relation partenaire, pas uniquement être un portemonnaie (tiens c’est peu comme ça que je vois aussi ma relation avec mes clientes, comme quoi….) !

 

3) Il est important de déterminer le nombre de produits nécessaires au déroulement de vos soins.

Ainsi que la quantité utilisée, j’en ai déjà parlé, mais c’est important pour calculer le cout du soin. Certaines marques vous fournissent ces infos, c’est très pratique et on gagne du temps.

 

4) Quels seront donc vos soins, à qui s’adresseront-ils, comment allez-vous les classer?

-Gommages, modelages relaxants, soins du dos, soins corps complet, soins visage (liftant, hydratant, pour ados, express…), et plus encore

-Pour les hommes, pour les femmes, pour les ados, les seniors…

-Allez-vous faire une carte pour les femmes et une pour les hommes, tout le monde sur la même carte de soins avec des annotations, homme, femme, ados.

 

5) Allez-vous créer un soin signature ? Si oui comment sera-t-il?

-A l’institut j’avais créé le soin visage Féerique, c’était mon soin signature il n’existait que chez moi et se vendait à merveille pour les fêtes de Noël, la fête des mères, et cadeaux entre copines!
Je voulais un soin enveloppant, englobant, et en même temps qui laisse le choix.

                J’ai donc créé cela:

Soin visage féerique 1h30 à 2h :

Soin du visage complet adapté au type de peau avec 2 options au choix parmi:

-Option regard: soin contour des yeux

-Option détente: modelage relaxant des mains ou des pieds

-Option beauté: maquillage de jour

– Option épilation; épilation de sourcils ou de la lèvre supérieure

 

Pourquoi ça fonctionne ?

Parce que c’est prévu pour !

On décortique:
Il y a le soin (incontournable),
il y a le choix (les options), ça fait plus cadeau (dans la tête du client, c’est mieux qu’un soin tout seul),
Il y a la détente (le soin+ l’option),
il y a la nouveauté (jamais vue ailleurs) .

C’est ça une belle signature !

Et vous comment ça se passe dans votre institut ?
L’avez-vous créee votre carte de soins ?
Qui vous l’a inspirée ?

J’attends vos commentaires avec plaisirs.

 

Avant ma création d’entreprise…

Aujourd’hui j’aimerais vous amener à réfléchir sur quelques points hypers importants et qui  permettent de bien recadrer les choses.

 

On devrait toujours commencer par là avant de se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise, aussi si vous ne l’avez pas fait à ce moment-là,
faites le aujourd’hui, rien n’est perdu !

 

1) C’est quoi mon idée d’entreprise ?

 

Réfléchissez, comment voyez-vous votre projet ?
Où sera placé votre institut de beauté ?, centre-ville, galerie marchande, à la campagne, serez-vous seule à y travailler?, quelle sera l’ambiance?, les couleurs, les odeurs, aurez-vous une tenue vestimentaire professionnelle en cabine?, quel nom donnerez-vous à votre institut?, avez-vous déjà une idée du logo

 

2) Qui va venir dans mon entreprise ?

 

 

 Quel type de clientèle ciblez-vous ?
les ados, uniquement des hommes, comité d’entreprise, uniquement les box, la ménagère de moins de 50 ans (au passage, j’ai horreur de ce terme, qu’est-ce que c’est sexiste !).

 

3) Quels types de produits, de prestations vais-je proposer?

 

Que du bio, produit marin uniquement, combien de marques?, quelle image renvoient les produits que je choisis?, sont-ils en adéquation avec ce que je veux renvoyer comme image. Je veux travailler le blanchiment dentaire, ou la pose de cils semi-permanents…

 

4) Pourquoi j’ai envie de faire cela?

 

Pourquoi je veux être esthéticienne à mon compte ?
Qu’est-ce qui me motive, pourquoi pour qui, que vois-je sur le long terme ?
Qu’est-ce que j’espère,ai-je une vraie idée de ce qui m’attends.

 

5) Pour qui je fais cela?

 

A qui je m’adresse, quelle clientèle j’ai envie d’avoir, existe-t-elle vraiment là où je souhaite m’installer.

 **********************************************************************************

Vous l’aurez compris le but c’est de se poser un maximum de questions.

 

Que vous soyez bien organisée ou que vous soyez un peu brouillon, il faut écrire, le but c’est de tout sortir, tout ce à quoi vous avez pensé, tout ce que vous imaginez, plus vous écrirez plus ça viendra, plus vous aurez de matière à réfléchir.

Viendra le moment de faire du tri,classez,organisez et faites vos choix !

Soyez prêtes:

« Victoria amat operam, patientiam et ambitionem »
« La victoire aime l’effort la patience et l’ambition »

 

Vous êtes vous déjà rendue compte que vous étiez en train de vous trouver des excuses pour ne pas faire ce que vous aviez à faire?

Y EN A MARRE !


Allez c’est fini tout ça !

D’abord on se fait une checklist des priorités et on numérote (c’est important) ! On ne met que des choses à faire sur le court terme (c’est plus facile à tenir), et quand c’est fait on respire un grand coup, on est fière de soi, et on barre sur la check liste ce qui vient d’être fait !

check list falsh

Cela s’applique pour tout, votre institut de beauté, vos préparations d’examens, votre maison, vos enfants…


Exemple que j’ai mis en place à l’institut pour les fêtes de noël:

1° Réfléchir à la déco de Noël vitrine et coin accueil

2° Lister les coffrets cadeaux de nNoël que nous allons proposer et ce qu’il y aura dedans ainsi que leur prix

3° Réfléchir avec les filles (mes employées) faisons-nous une pub, si oui laquelle, et dans quel quotidien ?

4° Cette année on participe au marché de Noël?

5° Quel cadeau offrons-nous aux clientes cette année (année dernière miroir de sac)

6° On organise les cabines comme d’habitude ?
Pas de modelage relaxant du 20 au 25 car trop de passage à l’institut c’est trop bruyant…(le noter sur le cahier de RDV)

7° Ouverture les 2 derniers dimanches avant Noël ?

8°…


Et il y a encore plein de possibilités croyez-moi !

Ce que je veux vous démontrer ici, c’est que lorsque j’aurais fait ça, ma période de Noël sera bouclée, elle pourra arriver, je serais prête, tout est fait !

Je le prépare maintenant car à l’institut c’est une période calme, et si je dois changer quelque chose j’en aurais encore le temps.

Je m’y suis mise vraiment, je n’ai pas tourné autour du pot et cela ne m’a pris que quelques instants.

Pourtant cela va avoir de sacrées répercussions sur moi, je vais être fière, car je me suis organisée, je suis soulagée, ce qui est fait n’est plus à faire (cela ne me trotte plus dans la tête), j’ai à nouveau confiance en moi (je viens de montrer que je suis capable).

C’est si simple et c’est si gratifiant.

Alors on s’y met tout de suite ?

 

Je ne travaille qu’avec mes mains et vous ?

Dès l’ouverture de mon institut j’ai fait ce choix, je ne travaillerais qu’avec mes mains et rien d’autre!

Avant tout par conviction, un appareil ne remplacera jamais une main, parce que quand je pratique je veux pouvoir sentir ce que je fais, je veux pouvoir me dire: « ici je ne dois pas insister » car je sens que c’est contracté, ou qu’il y a quelque chose qui ne va pas.

Parce que je suis intimement persuadée que notre métier perd de sa valeur si on ne touche plus nos clients ou nos clientes.

Parce que cela  est hors de prix sous prétexte que c’est à la mode !
Et que bien souvent il est impossible de rentabiliser ce matériel, j’en ferais d’ailleurs la preuve lors d’un tutoriel vidéo.

Bref j’ai toujours travaillé sans UV (parce que aujourd’hui il est impossible de se positionner correctement face aux questions des clientes, et surtout on ne peut se protéger juridiquement), je n’ai jamais eu de LPG, ni de STARVAC ou autres appareils de ce genre. Je n’ai jamais eu le spa jet (là aussi impossible à rentabiliser).

Vous allez vous dire « elle a travaillé comme au temps des dinosaures !  »
eh bien oui et non, en tout cas j’ai toujours assumé expliqué aux clientes qui me demandaient pourquoi je n’avais pas tel ou tel « machine », et je ne les aie pas perdues !

Je suis certaine que cela à fait ma force, dans ce monde de fous ou on ne se regarde même plus, ou le manque de contact verbal et physique n’a jamais été aussi grand et ou le besoin de prendre soin de soi n’a jamais été aussi puissant… .

Comment se protéger energétiquement lors de séance de modelage avec vos clients

Massage. Spa Salon

 

Vous vous en êtes sûrement rendu compte lors de modelages,ou de contact avec certaines personnes, on peut ressentir différents  sentiments.

Il y a les sentiments qui vous appartiennent et puis il y a ceux de votre hôte… .

Avez-vous appris une technique pour vous protéger ?

Parfois lors de vos formations certains de vos formateurs qui peuvent être plus sensibles, plus réceptifs au niveau énergétique vous donnent des astuces pour vous protéger, et pour « vider » un trop-plein énergétique.

Si toutefois vous ne savez pas comment faire suivez le guide !

Avant toutes choses, je voudrais signaler que les échanges énergétiques sont normaux et bien souvent ils ont lieu sans que l’on s’en aperçoive et ce à longueur de temps.

Là où cela devient gênant c’est lorsque ceux-ci viennent « polluer » notre être, et lorsque l’on est en contact avec du monde comme c’est le cas dans notre profession cela peut faire beaucoup à la fin de certaines journées.
Vous connaissez peut-être l’expression « porter des valises qui ne vous appartiennent pas  » hé bien parfois c’est bien ce que l’on ressent, de la lassitude, grande fatigue, agacement, besoin d’air, irritabilité, bref il faut s’en débarrasser !
Oui mais comment ?

La méthode 5 en étapes:

1- Dès que je pars au travail je me mets dans une bulle, attention cela ne veut pas dire que vous allez vous couper du monde, surtout pas dans notre métier !
Vous allez simplement visualiser un bulle comme une bulle de savon qui vous entoure et qui fera rebondir très loin tout ce qui serait néfaste pour vous.
Vous pouvez faire cet exercice en vous étirant dans votre lit où en buvant votre café, il ne faut que quelques secondes, et avec de la pratique la simple image de vous entourer de votre bulle suffira.

2- Je peux prononcer une phrase mentalement, lorsque je pose mes mains lors d’un modelage par exemple.-« je pratique un modelage, c’est un moment de bien-être, tout ce qui est à moi reste en moi, tout ce qui est néfaste pour moi ne vient pas vers moi».
Vous pouvez formuler avec vos mots, l’essentiel c’est que ce soit court simple.

3- Vous pouvez porter une pierre, par exemple la labradorite, véritable pierre de protection pour toute personne en relation d’aide (personnel médical, thérapeutes, énergéticiens, enseignants, avocats,  esthéticiennes,…), pour maintenir son taux vibratoire et sa lucidité. Elle forme une barrière qui leur permet d’éviter les fuites d’énergie, face aux déversements mentaux et émotionnels discordants projetés par les nombreux interlocuteurs rencontrés durant une journée. A porter dans une poche, en pendentif… .

4- Un lavage des mains et avants bras à l’eau claire le plus souvent possible! Un formateur que j’ai eu la chance de rencontrer pour une formation ayurvédique, nous avait expliqué l’intérêt de pousser le lavage des mains jusqu’ au coude, en effet il existerait un point d’entrée d’énergie très important dans le creux interne du bras opposé au coude. Depuis j’ai toujours lavé mes mains et mes avant-bras après chaque contact avec un client suite à un modelage, et parfois aussi même si je n’ai pas de contact physique avec un client mais que je ressens une certaine lourdeur dans la pièce suite à un échange simplement verbal avec cette personne.

5- Un  petit truc a tester aussi qui est formidable quand on a eu une journée chargée énergétiquement et psychologiquement (on devrait d’ailleurs nous former pour cela !), c’est le moment de la douche.
Un petit rituel que j’ai instauré lorsque je sens que ça « déborde ».
En me positionnant sous l’eau qui coule, je me dis mentalement, « tout ce qui ne m’appartient pas s’en va » !
Et je visualise tous ces miasmes qui coulent et s’en vont avec les eaux usées, c’est très imagé et c’est pour cela que ça marche bien !

Tout ceci fonctionne plus ou moins suivant vos croyances, votre résistance, votre capacité d’adaptation, votre capital énergétique.
Si malgré tout vous rester sceptique sachez qu’au pire vous risquer un effet placebo et ce serait déjà parfait !

J’attends vos commentaires avec impatience !

1 19 20 21 22