Ma publicité chérie que j’aime et que j’adore

J’en fait trop là ?

Ah ah ah bon ok,
Mais prends 5 minutes faut qu’on en parle quand même !

methode travail

Dois-je continuer à faire de la pub ?

Bonne question !
Je pourrai répondre OUI ! Évidement …et aussi  NON ! Surtout pas !
Je me suis posée cette question de nombreuses fois, avant de comprendre pourquoi et comment parfois c’était OUI et parfois NON !

Paroles d’esthéticiennes… :
« La pub ça ne fonctionne pas »             Ah OUI ?!? Et pourquoi ça ?
« Je n’ai jamais de retour… »
OK, retour cela signifie quoi exactement ? Et d’abord es-tu capables de mesurer les « retours » Qu’as-tu mis en place pour faire cette vérification ?
Un « retour » est censé arriver quand ?
Qu’attends-tu exactement comme « retour » ? Des ventes, du trafic, de nouvelles clientes ??? !

Voilà des choses que je vous dis quand vous venez à moi, mais il est déjà tard car ces questions il faut se les poser avant de faire « sa pub »…

Qu’ai-je à dire, pourquoi, pour qui, comment, est-ce utile pour le client d’avoir cette info (si non, aucun intérêt !), où/moyen (support, lieu etc.)
On peut encore rajouter des questions à se poser mais déjà si tu réponds à cela tu auras une belle campagne pub bien verrouillée.

Très franchement quand je vois ce que cela vous coûte et le résultat obtenu, alors oui… cela ne fonctionne pas !

Mais, est-ce la publicité en générale qui ne fonctionne pas, ou est-ce le moyen mise en œuvre, le texte, le support, le produit, qui ne fonctionne pas ?

Quand on ne récolte pas les fruits tant espérés il est facile de tirer une conclusion simplifié.
Pourtant à mon sens, cela va beaucoup plus loin, et cela mérite grande réflexion…
Lorsque tu fais une pub, tu crées un message pour parler d’une offre spécifique, d’un produit, d’une nouveauté…
Souvent tu communiques sur des supports (magazines, journaux etc..) quand on vient te proposer une parution alléchante pour la fête des mères, Noël, ou autre animation saisonnière drainant un trafic potentiel (rarement à une autre occasion pourtant c’est plus simple et plus rentable (moins de messages pour le client= plus de chance pour toi de taper dans le mille avec un message TOP !)).

Pas de panique si tu te reconnais ici, nous le faisons toutes !
Le truc c’est de se demander comment ne pas faire comme tout le monde, pour qui on le sait maintenant il n’y a pas de résultat !
Il y a une vraie bonne question à se pose quand on veut communiquer avec des clients habituels ou potentiels…
« Est-ce que, ce que j’ai à leur dire, est important pour eux »

Il ne suffit pas de dire OUI !
Oui= pourquoi= arguments=services rendus=résultats=bénéfices=optimisme=gagnant-gagnant !

Mais la plus part du temps ce n’est pas OUI !

La plus part du temps, c’est j’ai ce truc à proposer, il faut que j’en parle pour que tout le monde le sache …

BINGO ! Je fais MA PUB !

AH AH AH si tu te reconnais là, alors bienvenue c’est ton jour de chance, à partir de demain tu vas communiquer autrement esthéticienne du nouveau Monde !

Il faut savoir qu’une pub ne fonctionne pas forcément le jour J (selon le message évidemment) d’où l’importance de « mesurer » son retour.
Un pub ne séduit pas forcément TOUT le monde !
Elle doit séduire les personnes susceptibles d’adhérer à ce que tu proposes. D’où l’importance de cibler offre (ce que tu proposes) et prospect (à qui tu le proposes).

Oui je sais tu as déjà essayé tout ça !
Mais moi je te tiens tête et je te dis que non tu n’as pas essayé tout ça comme il faut !
Sinon tu aurais eu des résultats à chaque fois !

Si tu dois communiquer pour une offre spécifique minceur, pourquoi t’obstines-tu à communiquer sur des supports que tout le monde lis ?

Demandes toi :
Est-ce que tout le monde a besoin de minceur ?
Qui a besoin de minceur ?
Où se trouvent ces personnes ?
Quels endroits fréquentent-elles ?
Comment vas-tu t’adresser à elles ?
Quel sera le meilleur message pour les toucher ?
Qu’ont-elles à gagner en venant chez toi plutôt que chez les autres ?
….
Oui je sais, encore une fois il faut se poser des questions…

Avec moi on s’en pose beaucoup !
Mais c’est comme ça que j’ai réussi !

Crois-tu que celui qui est au sommet n’as pas douté ?
Crois-tu que celui qui à réussit n’a pas échoué avant ?
Crois-tu que celui qui s’est trompé n’a plus jamais recommencé ?

Non Non et NON !

Si tu ne te poses pas de question n’espère pas trouver des réponses…

 

J’espère avoir semé sur ta route quelques belles idées que tu vas t’empresser de récolter pour aller les semer à ton tour sur ta route… de la réussite !

Belle semaine 😉

aurel present facebook

2 Comments on Ma publicité chérie que j’aime et que j’adore

  1. belime
    30 mai 2016 at 9 h 03 min (1 année ago)

    Encore des conseils pertinents Aurélie, avec un ton  » punchy » et j’approuve à 100% +!
    on veut faire quoi? notoriété? Faire venir en institut? vendre??????
    un retour ça veut dire quoi????? et comment les mesurer?
    est ce que ce que j’ai à dire est important pour mes client(e)s et quel(le)s client(e)s? …ciblage
    cela me rappelle la phrase du CLIENT MOI ( livre mkg de l’ego) et nécessité de segmenter ( 40% des résultats viennent du fichier en mkg direct! )
    Bravo+++ pour ce blog!

    Répondre
    • Aurélie
      1 juin 2016 at 18 h 36 min (1 année ago)

      Merci Christine !
      Petit coucou pluvieux …

      Répondre

Leave a Reply