Y avez-vous pensé ?

_ICT9285_-2_-3_tonemapped (2)

Faites du neuf avec du vieux !

 

Vous avez déjà probablement entendu cette expression.

Pour nous esthéticienne chef d’entreprise, il s’agirait de l’analyser autrement et de s’en servir correctement.

C’est une manière de faire de la nouveauté avec quelque chose qui existe déjà, mais en y ajoutant un petit coup de frais, un petit coup de neuf !

Eh eh, ça tombe plutôt bien car en ce moment ça pullule autour de vous dans d’autres professions et vous devriez vous creuser la cervelle avant que d’autre ne le fassent à votre place et ne vous volent la vedette!

Je commence à vous connaître et je suis certaine que vous voulez un exemple concret…
un exemple ! Un exemple ! Un exemple!

Bon ok, ça va je vais satisfaire votre curiosité et analyser pour vous ce que j’appelle l’éternel recommencement ou comment créer un truc au top du top avec des choses vieilles comme le monde…
Pour commencer penser à un truc bien ringard dont personne ne veut plus à l’instant T.
Pensez que bien souvent pour nous professionnelles de la beauté cela vient de la mode et des créateurs à l’esprit mi- chic, mi- choc (et souvent complètement allumé, il faut bien le dire!).
Ajouter un côté hyper pro dans le développement d’une technique ou d’un style, en réinventant cette même technique et ou ce même style. Faisant donc croire à de la nouveauté voire à un truc hyper tendance alors que c’est démodé au possible et que jusqu’à maintenant personne n’en voulait plus… Sauf que pour le relancer on ne peut pas le dire…en tout cas pas comme ça…
Faites ensuite en sorte que ça ait l’air cool et super-chouette, et très « dans l’instant », si possible servez-vous de quelques vedettes et hop l’affaire est dans le sac !

Pour illustrer ce que je viens de vous dire j’aimerais vous parler d’un nouveau métier qui vient d’exploser:
Barber shop: ou barbier à l’ancienne, mais je vous l’accorde barbier c’est moins « cool »,
« tu fais quoi comme taf ? »
« Je suis barbier », on s’imagine très bien le fauteuil qui tourne et qui grince, et un type un peu costeau avec un crâne rasé, et un tablier un peu sale à force d’essuyer les excédents de crème à raser dessus, en train d’aiguiser son coup chou « cruic… cruic », et un homme sur le fauteuil qui fait sa prière pour ressortir entier de cette épreuve…
Pas très glamour en fait…
Ou
« J’ai un barber shop, je travaille comme barbier », barber shop… ouais! la classe, là on imagine très bien le truc hyper actuel, avec une musique sympa, une déco baroque, un type hyper classe costumé comme il faut, des techniques de travail revisités et actualisés (soin de la peau, serviettes chaudes etc…), des affiches avec des modèles exposés au mur, bref le TOP quoi !

Qu’est ce qui a changé entre les deux?
Presque rien, si ce n’est le marketing revisité selon les exigences actuelles.
Raser une barbe reste le même geste, les techniques peuvent évoluer, on peut apprendre une nouvelle façon de procéder mais cela reste sur une même base !
Ce qui fait la différence c’est de montrer que c’est « THE NEW », de montrer que ça en jette, et de montrer qu’il va falloir essayer ça à tout prix !

Il a des tas d’exemples en ce moment sur ce modèle que je viens de décortiquer avec vous.
Les avez-vous remarqués ?
Avez-vous pensez vous même à revisiter une technique esthétique, ou qui pourrait entrer dans les champs de vos soins et qui vous permettrait de « faire la différence ».
Si la réponse est non…je vous suggère de vous mettre au boulot !
Il y a urgence et vous pouvez gagner une longueur d’avance sur les autres.
Avant de vous voir hausser les épaules et baisser les bras j’aimerai vous poser une question:

L’atelier du sourcil, le boudoir de regard ou les autres bars à sourcils….
Font-ils le même travail que vous ?
Êtes-vous déjà allée chez eux ?
Moi OUI !
Je l’ai fait une épilation sourcil c’est 30€ et c’est à la pince ! Et surtout c’est devant tout le monde !!! Aucune intimité!
Par contre ils ont retravaillé toute la technique de l’épilation sourcil et offrent une prestation compléte « regard », le sourcils n’est pas juste épilé il est sublimé !
Et surtout ils ont cassé les codes couleurs, déco, et techniques, ici on épile plus à l’ancienne fini la technique du « jte partage l’œil en trois avec des lignes imaginaires… »
Ils ont tout revisité et ça marche, et pourtant c’est 30 € !!!
Vous saisissez le truc ? Qu’est ce qui vous à empêché de le faire ? c’est pourtant simple et pas besoin d’investir vous avez déjà tout sous la main!

Arrêtez de croire que vos prix sont trop élevés, vos prix ne sont peut-être pas justifiés par rapport au service que vous offrez mais ils ne sont pas trop élevés !
Vous qui êtes esthéticiennes une épilation des sourcils à 30€ ça ne vous laisse pas rêveuse?
Pourquoi ne l’avez-vous pas fait?
Pourquoi n’y avez-vous pas pensé?

Je vous le dis à nouveau, allez marcher avec ce beau soleil et posez-vous des questions:
« qu’est-ce que je peux changer dans le modèle actuel que je pratique et qui fera évoluer mon institut ? »
« qu’est-ce que je pourrais proposer de différent en améliorant une technique que je maîtrise bien et que je pourrais développer ? »
« Qu’est-ce que je pourrais faire pour gagner plus d’argent en rajoutant deux ou trois choses à ma façon de travailler ? »

Je vous laisse à vos réflexions, si vous souhaitez les partager ici en commentaires c’est avec grand plaisir !
ou sur facebook : https://www.facebook.com/estheticienneprocoaching/?ref=hl

5 Comments on Y avez-vous pensé ?

  1. stephanie
    1 novembre 2015 at 16 h 09 min (2 années ago)

    Super article Aurelie. Dans le même esprit, j avais déjà dans l’idée de faire un coin make up. Avec presentoir maquillage, fauteuil make up et grand miroir avec lumieres. Style star holywoodienne. Si vous avez des conseils….je suis preneuse !!! Merci

    Répondre
    • Aurélie
      10 novembre 2015 at 16 h 25 min (2 années ago)

      Bravo stéphanie !
      oui trés bonne idée, créez l’événement et la surprise et surtout parlez-en!
      Faites une animation sur invitation pour faire découvrir votre Star make up…
      Restez fidèle à votre identité graphique et à votre style et je suis certaine que ce sera parfait !
      tenez moi au courant

      Répondre
  2. christine BELIME
    1 novembre 2015 at 21 h 56 min (2 années ago)

    encore un bel article Aurélie Bravo! Connaissez vous le livre de Seth Godin ( ex directeur mKG direct de Yahoo et gourou du marketing) et son livre  » LA VACHE POURPRE « ? J’y ai pensé en lisant votre article
    … » Ce qui aujourd’hui fait la différence, c’est être remarquable!
    Après avoir vu, en se promenant dans la campagne, des vaches qui toutes se ressemblaient, Seth Godin a pensé qu’il serait remarquable de voir une vache pourpre. Elle susciterait l’intérêt au beau milieu de toutes les vaches blanches et noires.
    Les vaches « ordinaires », celles qui pullulent par centaines le long des routes de campagnes, représentent la plupart des entreprises qui existent. La vache pourpre, au contraire, sort du lot. De ce fait, elle devient remarquable, visible aux yeux des gens (des consommateurs).
    En voulant copier les concurrents, en voulant suivre les normes et les règles du marché, en voulant toucher tout le monde, vous devenez invisible…

    C’est un peu l’exemple du  » slip français » si vous connaissez!

    Et souvent j’en parle dans mes formations en insistant la nécessité de CREER SA « VACHE POURPRE », DEVENIR REMARQUABLE, SUPRENDRE… et faire du neuf avec du vieux en est aussi un bel exemple!

    Bravo!

    Répondre
    • Aurélie
      10 novembre 2015 at 16 h 23 min (2 années ago)

      Ah oui le slip français ! j’ai adoré leur histoire…
      Pour la vache pourpre …c’est tellement vrai !
      Il y a matière à réfléchir, et à se réinventer!
      Au plaisir christine 😉

      Répondre
  3. Audrey
    24 novembre 2015 at 21 h 02 min (2 années ago)

    Super article…manque l’inspiration !

    Répondre

Leave a Reply