Posts Tagged ‘massage’

Booster le trafic de l’institut de beauté avec la fête des mères

Booster le trafic de l’institut pour la fête des mères.

 

La fête des mères est un des moments de l’année ou tu peux espérer avoir plus de trafic dans ton institut de beauté.

Oui mais voilà, ce n’est pas toujours aussi simple qu’il n’y paraît…

TIC TAC TIC TAC…
C’est parti mon kiki la voilà qui pointe le bout de son nez la bien nommée fête des Mamans.

Si toi aussi tu as eu la chance d’avoir ton « fameux collier de nouilles » ou « la boîte à camembert boite à bijoux », « le cendrier en pâte à sel », « le dessous de plat en mosaïque », le poème avec chaque phrase d’une couleur différente, tu connais bien le sujet épineux de la fête des mères…

Si le collier de nouilles à ses adeptes
(j’en fait partie !  Jamais autant pleuré pour des pâtes… 20 minutes de chouine chouine pour des coquillettes colorées ah ah ah ah…Un des plus gros kiff de ma vie de mère, toutes les mamans me comprendront…Le collier de pâtes c’est comme le Graal de la mère, on s’y attend et quand il est là, c’est un raz de marrée d’amour sans pareil)

En grandissant nous nous devons de trouver de nouvelles idées cadeaux… Et nos client(e)s aussi !

Je vais te proposer des solutions simple et efficaces à mettre en place pour que tu puisses dès maintenant t’atteler à la tâche et préparer une fête des mères nouvelle génération !

Prends ton calepin et surtout notes toutes les idées qui te viennent au fur et à mesure que tu lis cet article car crois-moi on oublie vite…

Pour commencer une petite mise au point sur la fête des mères, as-tu déjà pensé que pour la fête des mères on offre plusieurs cadeaux ?

En principe on offre un cadeau à sa maman chérie, cadeau numéro 1, puis un cadeau à sa belle-mère (maman du mari), cadeau numéro 2.
Si les parents sont divorcés (c’est mon cas et celui de mon mari), il nous est arrivé de faire 4 cadeaux pour la fête des mères ! Nos mères respectives puis les nouvelles femmes de nos pères !

Il y a aussi les jeunes nouveaux papas qui offrent des cadeaux pour la toute première fête des mères de leur épouse, pour célébrer l’évènement.

Il y a des maris qui offrent un cadeau à leur épouse pour la fête des mères et ce tout au long de la vie.

Il y a des femmes et des hommes qui offrent à leur grand-mère, à une sœur, à une amie.

La fête des mères et en fait une célébration de LA MERE, de celle qui a donné la vie ou a accueilli un enfant dans son foyer, celle qui donne tout son amour et tout son temps.

Une mère, n’a pas d’âge, n’a pas de style ou plutôt si…  Elle en a plein !
Une mère n’est pas seulement celle qui amène ses enfants à l’école, on ne cesse jamais d’être mère même quand les oisillons prennent leur envol.

La fête des mères représente l’occasion pour toute personne de célébrer une femme qui a été importante dans vie sans forcément de lien de parenté.

Si je voulais commencer par cette mise au point c’est pour te montrer que la fête des mères c’est bien plus qu’il n’y paraît…
Ne réduisons pas cette occasion à un instant commercial et futile, pensant que la fête des mères ne concerne que peu de femmes…

Cette occasion concerne toutes les femmes !

Donc un potentiel énorme pour toi qui sait ce dont elles ont tellement besoin :

Du temps pour elle, juste un peu de répit pour souffler, et repartir plus forte et plus battante que jamais !

Ton message fête des mères devrait donc prendre cette année une toute autre dimension si tu comprends ce que je viens de te dire non ?

Tu vas pouvoir cibler davantage ton discours et comprendre à qui tu dois t’adresser pour faire venir les faiseurs de cadeaux !

Quelques idées pour animer cette occasion.

Facebook :
Les publications Facebook pour la fête de mères se partagent des semaines à l’avance, elles sont très virales et se propagent vite. Un conseil donc si tu communiques pour la fêtes des mères signe toutes tes publications avec le nom de ton institut ta ville et le numéro de téléphone.
Les publications sur Pages Facebook contenant des photos reçoivent 50% de « Like » en plus. Les photos génèrent 2 fois plus de commentaires que sur une publication de texte uniquement.

Organise un concours.
Demande à tes fans de partager une anecdote sur leur mère, ou de faire une courte citation ou poème pour l’occasion.
Les 3 plus gros like remporteront un cadeau par exemple.
Demande de faire un photo mère/enfants, cela permet de rendre ta page moins commerciale et plus humaine.

Une offre spécial dernière minute pour les retardataires à publier la veille de la fête des mères sur ta page avec un code à donner à la caisse au moment de payer.

Pinterest :
Le média web préféré des femmes !
Il faut absolument crée un tableau fête des mères. Et ne pas partager dessus que des offres mais les noyer dans une masse de « fête à la mère ». Ne publie ton tableau que lorsqu’il contient suffisamment de Pins, laisse-le en mode verrouillé tout le temps nécessaire à la mise en place. Ensuite diffuse largement ton tableau via Facebook, mail, en affichage dans ta vitrine (informant que tu as créé un tableau Pinterest),

Voici le mien :

https://fr.pinterest.com/achalus0939/inspiration-f%C3%AAte-des-m%C3%A8res-%C3%A0-linstitut/

Espace boutique :
Organise des déclarations d’amour aux mères, en accrochant des citations au murs, en suspendant des messages accrochés sur des ballons en forme de cœur.
En diffusant des photos libres de droits de mères et d’enfants sur un cadre photo numérique à la caisse ou dans l’espace accueil.

*Organise un concours à l’institut avec tirage au sort diffusé en direct sur Facebook, ou en diffusant la vidéo du tirage au sort le lendemain.

*Offre une rose à toutes les femmes ce jour-là.

*Propose des tarifs spéciaux familles à rallonge, des tarifs spéciaux belles mères (pour l’humour).

Tarif pour une belle-mère =
Attention si deux belle-mère =

Si quatre belle-mère décrochez le pompom !

*Propose un cadeau spécial « toute première fois maman », la première fête des mères, ça compte beaucoup forcément !
Les idées peuvent affluer par centaine si tu prends 2 minutes pour réfléchir vraiment à ce qu’est cette occasion et à comment tu peux t’amuser à proposer des choses différentes juste parce que tu as compris que la fêtes des mères est « multiple ».

Surtout partages avec nous tes impressions sur cet article, t’as-t-il boosté, as-tu eu des nouvelles idées, vas-tu faire un copier/coller de tout ce que j’ai dit ?

Quand recruter c’est galèrer

Recruter n’a jamais été aussi compliqué !

 

Cela fait 20 ans que je suis dans l’esthétique, et franchement en ce moment j’interviens de plus en plus pour des recrutements…

Pour moi, rien d’anormal puisque j’aide des chefs d’entreprise, le recrutement peut donc faire partie des étapes difficiles à passer.

Cependant, je dois bien avouer que depuis quelques années (2 pour être précise), il devient compliqué de recruter.

C’est une des conséquences du succès de notre profession !
Non pas comme on voudrait nous l’expliquer, la faute à une génération X ou Y…

Le problème quand une profession est à la mode ? Tout le monde s’y précipite pensant qu’il y a un max d’offres et où de débouchés parce que c’est dans l’air du temps…

Le paradoxe pour notre profession ?  Il y a énormément de candidates, trop peut-être, et surtout il y a beaucoup de touristes !

Les touristes en esthétique, tu peux les reconnaître rapidement.

Elles sont là un peu par hasard, oui car elles se sont perdues en route… Elles ont choisi une profession par dépit…Alors que notre métier nécessite une passion intense !
Parfois même elles ont eu la chance d’avoir des parents avec des moyens (pour régler les frais de scolarité), et quelques fois elles ont aimé apprendre ce métier.

Mais bien souvent …

Elles n’avaient pas envisagé que le métier d’esthéticienne nécessitait bien plus qu’une belle coiffure, et qu’un maquillage réussit.

Elles n’avaient pas compris qu’elles seraient occupées à 70% de leur temps par les épilations, et que le maquillage ne serait présent qu’à de rares instants dans leur parcours professionnel.

Elles n’avaient pas encore à l’idée que notre métier était en fait du commerce et que par conséquent, il leur faudrait travailler lors des moments de fêtes, de vacances, et les samedis…

Qu’elles auraient des horaires parfois un peu décousus par rapport aux amis et à la famille, qu’elles seraient surement en retard pour les fêtes du samedi soir.

Qu’une bonne condition physique serait un vrai plus, pour tenir dans la durée,

Et la liste est encore longue…

 

Alors que fait-on, pour bien recruter ?

On repense notre entretien d’embauche et puis c’est tout !

On réfléchit à son employée idéale, on liste ce que l’on veut qu’elle soit comme esthéticienne pour coller au mieux à notre univers, on se fait une priorité d’être juste et surtout réaliste…

Personne ne sera aussi bien que nous puisque, c’est notre institut de beauté, c’est notre bébé.
On privilégie l’esprit d’autonomie, la bonne volonté, le professionnalisme, l’empathie…

On fait une belle annonce qu’on diffuse partout sauf sur Pôle emploi…

On prépare un entretien type avec le déroulé parfait de tout ce que l’on a besoin de savoir et ou de voir exécuté pour faire son choix avec le plus de facilité possible.

Dans l’idéale, on devrait la regarder travailler, et la faire travailler sur nous, afin de voir son geste et aussi de pouvoir le ressentir.

On devrait lui poser une question nous permettant de voir si elle est capable de trouver une solution à un problème avec une cliente sans nous chercher dans tout l’institut à chaque fois.
On devrait lui demander comment elle voit l’évolution de son avenir dans l’esthétique, histoire d’avoir une idée de ces envies et besoins.

On devrait lui expliquer clairement ce que l’on attend d’elle et lui dire qu’elle va signer un contrat stipulant tout ce qu’on vient de lui expliquer (prévenu + signé = on était prévenu…)

On peut rajouter plein de choses, mais, surtout on devrait s’entourer d’un spécialiste !

UN JURISTE !

Parce qu’un comptable fait des contrats de travail standard…Ça dépanne, mais ce n’est pas le TOP pour bien paramétrer les éventuels problèmes d’un contrat de travail à la va vite !

Alors chez toi ça se passe comment ?

C’est plutôt Galère ou c’est plutôt je gère ?

 

Développer son institut de beauté en jouant

img_1050-2

 

Et si…

 

J’adore ces 2 mots tellement simples et en même temps d’une puissance sans limite…

ET si…
Lorsque l’on commence une phrase avec Et si, il semble alors que tout soit possible.
Et si… permet d’imposer dès le départ de la phrase une possibilité, une alternative, un plan B, une solution, un miracle, une issue, c’est vraiment sans fin et tellement positif.

J’adore jouer au jeu du Et si…
Tu connais ?

Ce jeu j’en abuse dès que j’en ai l’occasion, il y a quelques années déjà pour faire naître des idées de développement dans mon business. A l’époque j’avais mon premier institut de beauté et pas mal d’envie de bouleverser les codes établis…

Le jeu du Et si… m’a permis de faire naître de belles et grandes idées, tu sais pourquoi ?

Comme c’est un jeu tu peux oser, tu n’as pas peur d’être limitée par ta conscience, tu sais, celle qui te dis : « fais comme ci, fais comme ça… ».
Bouhhhhh c’est pas bien, attention, que vont penser les autres…

Le jeu permet de faire des choses, de penser des choses, et surtout d’aller plus loin dans la réflexion !

Tu joues donc tu peux…

Tu veux essayer avec moi, aujourd’hui j’ai très envie de jouer !

Voici les règles très contraignantes… : NO LIMIT !

Le but du jeu est de réinventer ton monde, ton business, ton organisation, ta clientèle, ton salaire… tout comme les règles du jeu, les possibilités d’adaptation sont sans limites de sujets et les résultats sans limites eux non plus !

Bref, que du bénéfice, mais pour parvenir à tout ça il te faut passer à l’action… entrer dans le jeu.

Alors tu joues ou pas ?

GO

Le but aujourd’hui, réinventer un univers de ta vie perso ou pro qui ne te convient pas exactement.

Et si, doit te permettre d’obtenir des exemples de ce que serai ta vie perso ou pro si tu trouvais la solution, le plan B, une issue à une situation que tu désires vraiment changer.

Je te donne quelques exemples et ensuite c’est à toi de jouer, ok ?

 

***********

 

Et si… J’inventai un nouveau soin en combinant deux soins que je pratique déjà, me permettant ainsi de doubler le temps de présence client dans l’institut, de doubler la valeur perçue de ce soin, de proposer une nouveauté pour la Saint Valentin et d’augmenter par la même occasion mon CA et de booster ma notoriété.

Les possibilités, idées que j’ai :

  • Mixer le soin visage relaxant et reflexo plantaire
  • Mixer le soin corps coco à une pause manucure renommée « Manucure bien aimée Pomme d’Amour » pour l’occasion
  • Mixer un maquillage avec un soin express en préparation à une soirée en amoureux
  • Proposer un couplage soin duo et une box cadeau de la Saint Valentin (bougie de massage, des amoureux, bandeau, parfum d’ambiance
  • Préparer des coffrets Amoureux avec une vrai design dans les tons rouge, peut-être une boîte en forme de cœur, ou des corbeilles recouvertes de papier de soie rouge, et mettre des produits pour le bain et ou la douche, des choses simples et faciles à vendre comme une bougie déco, parfums d’ambiance, savons déco fantaisies, petits sets manucures

Je peux encore me creuser la tête ici j’ai noté tout ça en quelques minutes, mais comme beaucoup de chose plus tu le fais plus tu y es habitué. Ton cerveau s’habitue à réfléchir sans contraintes et donc tu vas de plus en plus vite.

Le but n’est pas de tout mettre en place, le but est de trouver des idées à retenir et à développer voir à décliner, à approfondir, à perfectionner.

Une fois quelques-unes des possibilités choisies, il faut ensuite noter toutes les déclinaisons possibles que tu souhaites mettre en place, calculer le prix, la manière dont tu vas communiquer ton offre etc…

Et surtout ne jette pas les autres possibilités que tu n’as pas retenues, gardes-les précieusement en notant la date en haut de ta prise de note, avec du recul tu apprécieras de te rendre compte des idées que tu as eu…

Alors convaincue ?

Et si… je gagnais 2500€ par mois…
Et si…je changeais de déco pour redonner une autre âme à mon institut de beuaté
Et si…je modifiais ma carte de soin, pour qu’on ne puisse plus me comparer aux autresEt si…j’imaginais l’institut de beauté de demain

A toi de jouer !

 

 

 

 

 

 

 

Toi l’esthéticienne, es-tu libre?

SAM_1391

 

Lorsque j’ai décidé je « me mettre à mon compte » et d’ouvrir mon institut de beauté, le fait d’être « libre » ou de me sentir libre avait un je-ne-sais-quoi d’euphorisant…

Pas de compte à rendre, pas besoin d’attendre que l’on me dise ce que je devais faire, des horaires et des jours de repos fixes, le privilège de choisir par moi-même (pour de vrai !), m’organiser comme je l’ai décidé, dire les choses aux clients à ma façon, choisir mes clients, pouvoir choisir sa méthodologie de travail, bref être son propre patron quoi !

J’ai toujours eu cette idée que je serais chef d’entreprise, non pas que je ne supporte pas que l’on me dise ce que je dois faire et comment je dois le faire (pour tout t’avouer des fois j’en rêve ! me laisser guider, les doigts de pieds en éventails, si y a un problème il n’est pas pour moi… le Kiffe !). Mais c’est plutôt d’avoir un tas d’idées de comment les choses pourraient se faire et de ne pas pouvoir être dans l’action parce que lorsque tu es employée tu es rarement questionnée sur ce que tu penses de la stratégie de développement de l’institut de beauté dans lequel tu bosses.

Ce que je n’avais pas prévu et que tu dois penser si tu veux toi aussi un jour avoir ton entreprise:
– des comptes à rendre j’en ai tous les jours… OUINNNNN oui oui : le banquier, le comptable pour commencer, puis les clients (résultat oblige !), les employées (parce que tu leur dois des explications !), bref tu ne fais que ça quand tu es chef d’entreprise, ta journée se résume à rendre des comptes !
– Des choses à faire tu en as tellement que finalement tout ce que tu as prévu est remis au lendemain et ce toute la semaine, résultat : tu fais la mise en place de ta vitrine le dimanche matin pendant que chéri déjeune tranquillos avec les enfants dans le canapé !
-Concernant les horaires et les jours de repos, c’est fixe oui mais pas dans le sens où l’on pourrait le penser… Ils sont fixés tardivement (tu bosses plus tard que quand tu es employée) et de façon quasi quotidienne (tes moments off deviennent un mythe !). Pour ce qui est des jours de repos : si tu enlèves Noël, la Saint Valentin, la fête des mères des pères, les journées festives de ta région ou tu te dois d’ouvrir ton institut de beauté, les journées animations et portes ouvertes etc… Alors oui tes journées de repos sont fixes !
– Choisir par soi-même quel régal ! Puis le soir dans son lit… Argh ! je pense que je n’ai pas choisi le bon format pour la pub, en plus c’était hors de prix, je me suis certainement faites avoir ! Et ces coffrets cadeaux ! Pff le commercial m’a bien vu venir ! 25 vanitys pour l’achat de 5 produits, ma pauvre fille ! tu ne vas jamais y arriver !
-Pour s’organiser c’est top parce qu’en fait tu dois juste te caler sur ce que veulent tes clients, donc tu ouvres ton institut H24 et tout est ok ! c’est simple tu vois.
-Parler aux clients à ta façon…très rapidement tu apprends que tu dois surtout les écouter, si tu as des choses à dire tu peux toujours écrire un journal de bord…
-Choisir ses clients, le rêve ! Mais comment te dire… Lorsque tu as la dalle et rien dans ton porte-monnaie, tu prends surtout ce qui vient, et au début il ne vient pas forcément le meilleur, c’est la valse des clients pénibles, sales, qui ne payent pas, et qui t’insultent, te prenne de haut (et comme tu débutes tu t’excuses presque…) les p’tits bonheurs du débutant quoi !
-Ma méthodologie de travail depuis le temps que je la peaufine autant te dire que ça va dégainer sévère ! Surtout que l’on t’impose tout !
Bah si… toutes les marques t’imposent tout ! Comment tu dois exposer leurs produits, comment tu dois en parler, comment tu dois les appliquer, bref ta méthodologie tu la peaufines et tu la boucle !
-Ah être Patron le rêve quoi !
Bien entendu ce n’est plus le cas aujourd’hui mais je l’avoue j’ai connu tout ça même les clients sales ! Oui oui !
Si ce n’est plus le cas aujourd’hui c’est parce qu’a un moment j’ai fait des choix, j’ai viré les marques qui se croyaient chez elles chez moi (c’est Français ça ?), j’ai décidé que mon comptable et mon banquier devaient me rendre des comptes et non l’inverse, j’ai aussi décidé que je choisissais mes clients pour de vrai (j’en ai mis dehors crois-moi !), j’ai choisi comment je voulais travailler et découvert qu’on peut gagner sa vie en travaillant deux jours et demi par semaine ! Oui Madame je te fais une formation là-dessus tu verras c’est du pain bénit, j’ai toujours demandé à mes employées de choisir avec moi pour la pub et les commandes (parce qu’à partir de 2 y’a forcément deux fois plus d’idées et qu’elles sont toujours bonnes à entendre !), je ne travaille sur mon business que si j’en ai envie en dehors de mes heures dites normales de présence ! sinon je ne fais pas ! et pis c’est tout !

Depuis que j’ai compris tout ça et mis en place tout ce que je voulais VRAIMENT
devine quoi ?

Je suis une chef d’entreprise épanouie, alors oui je galère, oui c’est parfois difficile et j’ai parfois envie de devenir caissière chez Carrefour Market et de n’avoir à penser que ce que je pourrais préparer pour le diner de ce soir : Sauf que je le sais c’est en moi, je suis née pour ça, c’est mon Job, je suis une businesswoman ! une vraie avec toutes les idées qui fusent et tous les coups de blues les moments de doute qui vont avec, je suis une vraie fille de la vraie vie ! Pas un robot et c’est pour ça que j’y arrive tout comme toi !

Et toi au fait tu le vois ou le voyais comment le fait d’être une business Woman, raconte, partages si le cœur t’en dit !

 

 

Du peps !

nail pinterest

Eh oui….
Quand on est une femme rien de tel que de voir sur une autre femme un truc original, ou en vogue pour qu’aussitôt… PAF ! Naisse une envie  de pouvoir nous aussi parader avec notre merveille à exposer au monde entier !

Fais naître des idées, des envies et contentes-toi d’être dispo  le moment venu pour conseiller et orienter ta cliente.

C’est un travail qui demande juste de penser à faire penser…

Ce n’est pas aussi simple qu’il y paraît, il faut imaginer un petit scénario et ou en tout cas prévoir un minimum de mise en scène…

C’est vrai qu’une fois de plus PInterest s’impose (pour moi), on peut partager via Facebook (sur sa page pro bien sûr !), et donc donner envie aux clientes…

Aujourd’hui on se fait plaisir en jouant la carte des ongles :

C’EST FRAIS C’EST BEAU C’EST FLUO C’EST TENDANCE BREF Y EN A POUR TOUT LE MONDE

Par ici pour la visite guidée clic clic

Save

Save

Save

Save

Save

1 2 3 8