Posts Tagged ‘gestion d’un institut de beauté’

Quand recruter c’est galèrer

Recruter n’a jamais été aussi compliqué !

 

Cela fait 20 ans que je suis dans l’esthétique, et franchement en ce moment j’interviens de plus en plus pour des recrutements…

Pour moi, rien d’anormal puisque j’aide des chefs d’entreprise, le recrutement peut donc faire partie des étapes difficiles à passer.

Cependant, je dois bien avouer que depuis quelques années (2 pour être précise), il devient compliqué de recruter.

C’est une des conséquences du succès de notre profession !
Non pas comme on voudrait nous l’expliquer, la faute à une génération X ou Y…

Le problème quand une profession est à la mode ? Tout le monde s’y précipite pensant qu’il y a un max d’offres et où de débouchés parce que c’est dans l’air du temps…

Le paradoxe pour notre profession ?  Il y a énormément de candidates, trop peut-être, et surtout il y a beaucoup de touristes !

Les touristes en esthétique, tu peux les reconnaître rapidement.

Elles sont là un peu par hasard, oui car elles se sont perdues en route… Elles ont choisi une profession par dépit…Alors que notre métier nécessite une passion intense !
Parfois même elles ont eu la chance d’avoir des parents avec des moyens (pour régler les frais de scolarité), et quelques fois elles ont aimé apprendre ce métier.

Mais bien souvent …

Elles n’avaient pas envisagé que le métier d’esthéticienne nécessitait bien plus qu’une belle coiffure, et qu’un maquillage réussit.

Elles n’avaient pas compris qu’elles seraient occupées à 70% de leur temps par les épilations, et que le maquillage ne serait présent qu’à de rares instants dans leur parcours professionnel.

Elles n’avaient pas encore à l’idée que notre métier était en fait du commerce et que par conséquent, il leur faudrait travailler lors des moments de fêtes, de vacances, et les samedis…

Qu’elles auraient des horaires parfois un peu décousus par rapport aux amis et à la famille, qu’elles seraient surement en retard pour les fêtes du samedi soir.

Qu’une bonne condition physique serait un vrai plus, pour tenir dans la durée,

Et la liste est encore longue…

 

Alors que fait-on, pour bien recruter ?

On repense notre entretien d’embauche et puis c’est tout !

On réfléchit à son employée idéale, on liste ce que l’on veut qu’elle soit comme esthéticienne pour coller au mieux à notre univers, on se fait une priorité d’être juste et surtout réaliste…

Personne ne sera aussi bien que nous puisque, c’est notre institut de beauté, c’est notre bébé.
On privilégie l’esprit d’autonomie, la bonne volonté, le professionnalisme, l’empathie…

On fait une belle annonce qu’on diffuse partout sauf sur Pôle emploi…

On prépare un entretien type avec le déroulé parfait de tout ce que l’on a besoin de savoir et ou de voir exécuté pour faire son choix avec le plus de facilité possible.

Dans l’idéale, on devrait la regarder travailler, et la faire travailler sur nous, afin de voir son geste et aussi de pouvoir le ressentir.

On devrait lui poser une question nous permettant de voir si elle est capable de trouver une solution à un problème avec une cliente sans nous chercher dans tout l’institut à chaque fois.
On devrait lui demander comment elle voit l’évolution de son avenir dans l’esthétique, histoire d’avoir une idée de ces envies et besoins.

On devrait lui expliquer clairement ce que l’on attend d’elle et lui dire qu’elle va signer un contrat stipulant tout ce qu’on vient de lui expliquer (prévenu + signé = on était prévenu…)

On peut rajouter plein de choses, mais, surtout on devrait s’entourer d’un spécialiste !

UN JURISTE !

Parce qu’un comptable fait des contrats de travail standard…Ça dépanne, mais ce n’est pas le TOP pour bien paramétrer les éventuels problèmes d’un contrat de travail à la va vite !

Alors chez toi ça se passe comment ?

C’est plutôt Galère ou c’est plutôt je gère ?

 

Développer son institut de beauté en jouant

img_1050-2

 

Et si…

 

J’adore ces 2 mots tellement simples et en même temps d’une puissance sans limite…

ET si…
Lorsque l’on commence une phrase avec Et si, il semble alors que tout soit possible.
Et si… permet d’imposer dès le départ de la phrase une possibilité, une alternative, un plan B, une solution, un miracle, une issue, c’est vraiment sans fin et tellement positif.

J’adore jouer au jeu du Et si…
Tu connais ?

Ce jeu j’en abuse dès que j’en ai l’occasion, il y a quelques années déjà pour faire naître des idées de développement dans mon business. A l’époque j’avais mon premier institut de beauté et pas mal d’envie de bouleverser les codes établis…

Le jeu du Et si… m’a permis de faire naître de belles et grandes idées, tu sais pourquoi ?

Comme c’est un jeu tu peux oser, tu n’as pas peur d’être limitée par ta conscience, tu sais, celle qui te dis : « fais comme ci, fais comme ça… ».
Bouhhhhh c’est pas bien, attention, que vont penser les autres…

Le jeu permet de faire des choses, de penser des choses, et surtout d’aller plus loin dans la réflexion !

Tu joues donc tu peux…

Tu veux essayer avec moi, aujourd’hui j’ai très envie de jouer !

Voici les règles très contraignantes… : NO LIMIT !

Le but du jeu est de réinventer ton monde, ton business, ton organisation, ta clientèle, ton salaire… tout comme les règles du jeu, les possibilités d’adaptation sont sans limites de sujets et les résultats sans limites eux non plus !

Bref, que du bénéfice, mais pour parvenir à tout ça il te faut passer à l’action… entrer dans le jeu.

Alors tu joues ou pas ?

GO

Le but aujourd’hui, réinventer un univers de ta vie perso ou pro qui ne te convient pas exactement.

Et si, doit te permettre d’obtenir des exemples de ce que serai ta vie perso ou pro si tu trouvais la solution, le plan B, une issue à une situation que tu désires vraiment changer.

Je te donne quelques exemples et ensuite c’est à toi de jouer, ok ?

 

***********

 

Et si… J’inventai un nouveau soin en combinant deux soins que je pratique déjà, me permettant ainsi de doubler le temps de présence client dans l’institut, de doubler la valeur perçue de ce soin, de proposer une nouveauté pour la Saint Valentin et d’augmenter par la même occasion mon CA et de booster ma notoriété.

Les possibilités, idées que j’ai :

  • Mixer le soin visage relaxant et reflexo plantaire
  • Mixer le soin corps coco à une pause manucure renommée « Manucure bien aimée Pomme d’Amour » pour l’occasion
  • Mixer un maquillage avec un soin express en préparation à une soirée en amoureux
  • Proposer un couplage soin duo et une box cadeau de la Saint Valentin (bougie de massage, des amoureux, bandeau, parfum d’ambiance
  • Préparer des coffrets Amoureux avec une vrai design dans les tons rouge, peut-être une boîte en forme de cœur, ou des corbeilles recouvertes de papier de soie rouge, et mettre des produits pour le bain et ou la douche, des choses simples et faciles à vendre comme une bougie déco, parfums d’ambiance, savons déco fantaisies, petits sets manucures

Je peux encore me creuser la tête ici j’ai noté tout ça en quelques minutes, mais comme beaucoup de chose plus tu le fais plus tu y es habitué. Ton cerveau s’habitue à réfléchir sans contraintes et donc tu vas de plus en plus vite.

Le but n’est pas de tout mettre en place, le but est de trouver des idées à retenir et à développer voir à décliner, à approfondir, à perfectionner.

Une fois quelques-unes des possibilités choisies, il faut ensuite noter toutes les déclinaisons possibles que tu souhaites mettre en place, calculer le prix, la manière dont tu vas communiquer ton offre etc…

Et surtout ne jette pas les autres possibilités que tu n’as pas retenues, gardes-les précieusement en notant la date en haut de ta prise de note, avec du recul tu apprécieras de te rendre compte des idées que tu as eu…

Alors convaincue ?

Et si… je gagnais 2500€ par mois…
Et si…je changeais de déco pour redonner une autre âme à mon institut de beuaté
Et si…je modifiais ma carte de soin, pour qu’on ne puisse plus me comparer aux autresEt si…j’imaginais l’institut de beauté de demain

A toi de jouer !

 

 

 

 

 

 

 

Aigle ou Canard ?

citation-eker

 

Quoi ?

Oui, vouloir voler haut dans le ciel, déployer ses ailes, pouvoir piquer en flèche et suivre le vent, aller ou tu veux quand tu veux…

Ça te parle non ?

Alors arrête de barboter dans la marre avec les canards !

Tu veux aller plus loin avec ton métier d’esthéticienne, tu veux faire mieux, tu veux que tout le monde sache à quel point tu es une pro formidable.

Mais concrètement, tu fais quoi pour en arriver là ?

Tu es perdue, tu ne sais plus, cette conjoncture te pose des problèmes, et puis les clients changent, et il y a de plus en plus d’esthéticiennes qui s’installent et qui font comme toi (proposent les même soins)

Ma question est (je répète…)

Tu fais quoi toi ?

Une fois que tu as constaté, il te faut passer à l’action, non ?

Voici donc de quoi t’aider à penser autrement pour retrouver ton énergie !

C’est bientôt (J-7 semaines) Noël ! J’espère que tu as donc préparé tes cadeaux clients, les soins à mettre en avant, les offres promos du moment, la déco de la vitrine et de l’espace boutique,  les animations, les supports publicitaires, bref le pack complet pour réaliser ton CA.

Mais après ça ? je veux dire il y a janvier qui est disons-le… « mort » (le mot me paraît juste !), et avant la Saint Valentin (si elle te fait travailler) il y a quelques belles semaines à patienter…

Tu vas être dans une période où tu vois énormément de monde, dis-donc ce ne serait pas le moment idéal pour distribuer des bons de réduc  » Pour la nouvelle année » ?

Oui car pour faire venir en période creuse il faut an-ti-ci-per, hé hé pas folle la guêpe !
Mais j’espère que tu sais avec l’expérience que remuer et secouer tout le monde à la dernière minute parce que tu n’as pas un chat, ça ne fonctionne pas…

Donc…on s’y met aujourd’hui et on décide de ce qui va se passer en janvier.

Allez c’est parti !
Pour commencer il te faut décider de ce que tu veux proposer en Janvier; un ou des ateliers, un nouveau soin (sorte d’avant-première), des promos (par exemple sur 15 jours: un soin par jours en promo de telle heure à telle heure), une animation en soirée avec un autre commerçant de ta rue…bref c’est toi qui choisis.
Ensuite comment vas-tu communiquer; affiche dans l’institut dès demain pour annoncer la couleur, envoi de mail 3 semaines avant avec rappel chaque semaine et jour J, distribution au marché de Noël local, mise à disposition de flyer sur le comptoir avec explication et remise à chaque client…Là encore tout est possible !

Il te faut prévoir QUOI, pour QUI, QUAND et COMMENT

Prend une feuille et prend des notes, donne toi 3 jours pour noter tout ce qui te vient à l’esprit, ensuite relis-toi, fais du tri, organise et mets en place !

Si tu as besoin d’inspiration pour Noël j’ai fait un tableau Pinterest qui devrait t’aider (déco, ambiance idées…), laisse ton imagination faire le reste.

Pour ce qui est de Janvier et de ce que tu vas préparer, commence à travailler dessus et tiens-moi au courant (dans les commentaires ici, ou sur Facebook en MP) si tu le veux, on débriefe cela ensemble.

 

 

 

Dans ton institut c’est forcément mieux !

pinterest vitrine

 

…ET fais le savoir !

 

Pour cela cette semaine je t’invites à t’inspirer des vitrines du monde entier …

Voici un tableau qui te feras bouillir le cerveau !

Des tonnes d’idées peuvent naîtres simplement en regardant et en rêvant à ce qu’il est possible de faire (pour qui veut bien un peu observer et écouter sa petite voix).

Inspire toi de ce que tu vois  lance toi !

C’est LE tableau de la semaine et il est est ICI;

Save

Save

Save

Save

Save

Save

1 2 3 10