Posts Tagged ‘esthetique’

Mail tout…mail bien

 

Personne ne lit tes mails ?

 

Découvre comment booster ton taux d’ouverture…

Le taux d’ouverture c’est le pourcentage de personne qui ouvre tes mails pour les lire (ou pas).

Si tu envoies des mails depuis une plateforme non pro tu n’as pas accès à tes statistiques, mais si tu n’as jamais de retours tu peux en conclure qu’ils ne portent pas les fruits de tes efforts…

C’est important ? Oui ! C’est même hyper important, si tu envoies un mail c’est que tu as un message à délivrer n’est ce pas ?

Soit une nouveauté à présenter, une nouvelle esthéticienne à présenter, ou une super promo, un conseil de pro, bref tu as un truc à partager.

Je te vois  t’agacer sur ton siège…Oui mais Aurélie, moi maintenant j’utilise Facebook…
OK…
Oui mais… non !

Oui, car Facebook est un super outil gratuit dont on doit profiter, et en effet c’est top !

Mais as-tu oublié les conseils de mémé Suzette ?
« Ma fille ne mets tous tes œufs dans le même panier ! »

Donc juste Facebook c’est non !
Pour la petite histoire : Facebook change son Algorithme tous les quatre matins…Ce qui veux dire que c’est lui qui décide qui te voit et surtout qui ne te vois pas. En d’autres termes, t’es là mais tu n’es pas vraiment là…

Comme le chante Vianney :

 

Tant pis pour toi tu l’auras dans la tête toute la journée  ;- )

Facebook est une usine à gaz qui doit rester numéro 1, cela implique donc de se remettre en question tout le temps…Donc toi a ton petit niveau tu en fais les frais sans le savoir tous les jours.
Tu communiques et publies avec rigueur et c’est très bien ! Mais sais-tu qu’en ce moment par exemple c’est la vidéo que Facebook partage le mieux ? Parce que c’est le format le plus regardé tout simplement ! Fais-tu des vidéos pour parler de ton travail ? Non !

Donc…

Tu dois te mettre au mailing aussi ! Parce que, crois en mon expérience ça convertit mieux que Facebook !
Convertir = message vu, lu, et tu profites des retombées de ton action = clients qui achète qui se déplace, qui participe…

Le mieux est de toute façon de faire des tests…Et de communiquer sur les deux supports pour la même offre et de comparer tes résultats.

Comment booster ton taux d’ouverture ?

-Une personne va ouvrir tes mails parce qu’elle te juge crédible !
Pourquoi as-tu ouvert le mien ?  Ton taux d’ouverture de mails ne dépassera jamais ton taux de crédibilité, donc si tu sers un discours sans attrait à tes clients en live il y a peu de chance pour qu’ils aient envie de lire tes messages (c’est valable sur Facebook aussi).
Comprends-les, tes clients sont bombardés de messages chaque jour ! Les tiens doivent vraiment être différent (comme toi en fait !)

-Tu dois envoyer tes mails à la bonne heure ! Tout comme le Fly dans la boîte aux lettres qui ne dois pas arriver le même jour que les pubs sinon il finit à la poubelle…
Mais la bonne heure c’est quoi ? C’est un moment de la journée ou ton mail à la chance d’être vu immédiatement et non pas d’être à la queue d’une liste de mails arrivé depuis la veille.

Etant donné qu’un mail est envoyé en moins d’1 seconde, tu peux donc le faire au moment où tu sais que tes clients vont consulter leurs mails. Soit le matin avant 9h, entre 12h et 14h et entre 17h et 21h. Avec les smartphones et tablettes les gens consultent leurs mails depuis les transports en communs et le soir sur le canapé.
As ton avis pourquoi ai-je choisi le dimanche pour t’écrire ? Si tu es trop occupé le dimanche je sais que le lundi tu seras peut-être plus dispo j’ai donc deux jours pour que tu lises mon mail.

-Le titre que tu donnes à ton mail est Méga Supra Important !
Un truc racoleur et ça passe à la trappe, un titre trop long = prise de tête, les titres négatifs = mauvaise ambiance, les titres du genre attention dernière chance = on se croirait sur le marché,
Ce que tu dois  penser :
Faire un titre court mais clair = promesse qui tient la route.
exemple = Votre cure minceur est prête !

Faire un titre qui promet un résultat
exemple = -1,5 cm de tour de taille en 15 jours

Faire un titre qui éveille la curiosité
exemple = Jamais vu ! découvrez la Cup minceur

Faire un titre qui propose un offre
exemple = On fait le vide, faites le plein !

Faire un titre qui partage la vie de l’institut
exemple = Bienvenue- Angélique !

Faire un titre sentimental
exemple = Merci, c’est grâce à vous…

Faire un titre qui interpelle
exemple = Psss…Vous le saviez ?

Faire un titre de chanson
exemple = Ça s’en va et ça revient …

Faire un titre comme une citation
exemple = Coco Chanel a dit

Faire un titre comme une déclaration
exemple = C’est pour vous uniquement

Faire un titre code secret
exemple = Si vous trouvez c’est gagner !

 

Tu vois il y a de quoi faire…
Si tu te sens inspiré alors jette-toi à l’eau et n’hésites pas à nous partager tes meilleurs titres !

 

 

 

 

 

Quand recruter c’est galèrer

Recruter n’a jamais été aussi compliqué !

 

Cela fait 20 ans que je suis dans l’esthétique, et franchement en ce moment j’interviens de plus en plus pour des recrutements…

Pour moi, rien d’anormal puisque j’aide des chefs d’entreprise, le recrutement peut donc faire partie des étapes difficiles à passer.

Cependant, je dois bien avouer que depuis quelques années (2 pour être précise), il devient compliqué de recruter.

C’est une des conséquences du succès de notre profession !
Non pas comme on voudrait nous l’expliquer, la faute à une génération X ou Y…

Le problème quand une profession est à la mode ? Tout le monde s’y précipite pensant qu’il y a un max d’offres et où de débouchés parce que c’est dans l’air du temps…

Le paradoxe pour notre profession ?  Il y a énormément de candidates, trop peut-être, et surtout il y a beaucoup de touristes !

Les touristes en esthétique, tu peux les reconnaître rapidement.

Elles sont là un peu par hasard, oui car elles se sont perdues en route… Elles ont choisi une profession par dépit…Alors que notre métier nécessite une passion intense !
Parfois même elles ont eu la chance d’avoir des parents avec des moyens (pour régler les frais de scolarité), et quelques fois elles ont aimé apprendre ce métier.

Mais bien souvent …

Elles n’avaient pas envisagé que le métier d’esthéticienne nécessitait bien plus qu’une belle coiffure, et qu’un maquillage réussit.

Elles n’avaient pas compris qu’elles seraient occupées à 70% de leur temps par les épilations, et que le maquillage ne serait présent qu’à de rares instants dans leur parcours professionnel.

Elles n’avaient pas encore à l’idée que notre métier était en fait du commerce et que par conséquent, il leur faudrait travailler lors des moments de fêtes, de vacances, et les samedis…

Qu’elles auraient des horaires parfois un peu décousus par rapport aux amis et à la famille, qu’elles seraient surement en retard pour les fêtes du samedi soir.

Qu’une bonne condition physique serait un vrai plus, pour tenir dans la durée,

Et la liste est encore longue…

 

Alors que fait-on, pour bien recruter ?

On repense notre entretien d’embauche et puis c’est tout !

On réfléchit à son employée idéale, on liste ce que l’on veut qu’elle soit comme esthéticienne pour coller au mieux à notre univers, on se fait une priorité d’être juste et surtout réaliste…

Personne ne sera aussi bien que nous puisque, c’est notre institut de beauté, c’est notre bébé.
On privilégie l’esprit d’autonomie, la bonne volonté, le professionnalisme, l’empathie…

On fait une belle annonce qu’on diffuse partout sauf sur Pôle emploi…

On prépare un entretien type avec le déroulé parfait de tout ce que l’on a besoin de savoir et ou de voir exécuté pour faire son choix avec le plus de facilité possible.

Dans l’idéale, on devrait la regarder travailler, et la faire travailler sur nous, afin de voir son geste et aussi de pouvoir le ressentir.

On devrait lui poser une question nous permettant de voir si elle est capable de trouver une solution à un problème avec une cliente sans nous chercher dans tout l’institut à chaque fois.
On devrait lui demander comment elle voit l’évolution de son avenir dans l’esthétique, histoire d’avoir une idée de ces envies et besoins.

On devrait lui expliquer clairement ce que l’on attend d’elle et lui dire qu’elle va signer un contrat stipulant tout ce qu’on vient de lui expliquer (prévenu + signé = on était prévenu…)

On peut rajouter plein de choses, mais, surtout on devrait s’entourer d’un spécialiste !

UN JURISTE !

Parce qu’un comptable fait des contrats de travail standard…Ça dépanne, mais ce n’est pas le TOP pour bien paramétrer les éventuels problèmes d’un contrat de travail à la va vite !

Alors chez toi ça se passe comment ?

C’est plutôt Galère ou c’est plutôt je gère ?

 

Les ambassadrices de ton institut de beauté

post-article-09-10-16

 

Il est possible d’avoir des ambassadrices de choix qui font bien plus et bien mieux pour ton institut de beauté qu’une publicité dans le plus grand journal quotidien de ta ville.

J’ai nommé : TES CLIENTES !

Oui, parfaitement, tes clientes…Qui mieux qu’une cliente peut parler de toi, de ce que tu fais, de ce qu’elle aime trouver chez toi, de la façon que tu as de l’accueillir, de la remercier de sa fidélité, de cette manière que tu as d’animer ton point de vente, de cette bonne humeur qui se dégage de ton entreprise, de ce sourire que tu lui offre à chacune de ces visites, bref de tout ce qui fait que tu es l’esthéticienne avec une grand E chez qui tout le monde devrait avoir envie d’aller.

Pourquoi alors les choses ne se passent-elle pas vraiment ainsi ?
Pour commencer j’ai très envie de te dire que tu n’y as probablement jamais vraiment pensé en ces termes… C’est bien pour ça que j’en profites aujourd’hui pour te donner mon avis mon regard et mes idées, car OUI ! j’y ai vraiment réfléchis !

Je me suis souvent demandé comment faire pour « motiver les troupes » et faire en sorte que mes clientes aient envie de parler de moi juste parce qu’elles aiment ma façon de travailler, mon univers, ce que je renvoie, et ce, sans que cela ne soit nécessairement avec une carotte.
Bah oui parce que la carotte c’est bien beau , mais quand y en a plus alors tout retombe comme un soufflet!
Alors que si cela fonctionne sur le simple fait que la cliente soit récompensée parce qu’elle fait partie des meilleures clientes tout simplement c’est tout gagné ! Et c’est surtout moins fatiguant parce qu’en théorie le job tu le fait déjà et plutôt bien sauf que tu ne t’en sers pas comme il faut…

Lors de mes nombreuses heures passées à trouver comment faire, il y a un truc que j’ai très vite compris c’est qu’on a tous et toutes envie d’être un peu le number-one, celui qui aide l’autre, celui qui fait en sorte que tout se passe bien, celui qu’on félicite pour sa B.A, celui qu’on met en avant, bref être un peu sur le devant de la scène de temps en temps ça permet de regonfler la poitrine et de se dire qu’on est juste quelqu’un de bien !

Partant de là, il m’a fallu trouver comment faire pour l’appliquer avec ma clientèle et que cela fasse son p’tit bonhomme de chemin et mette en route la machine automatique du :

« j’te parle d’elle parce que vraiment c’est incroyable, je sais pas, mon esthéticienne, elle a un truc que je ne trouve pas ailleurs, même si je dois prendre mon rendez-vous à 3 mois, c’est elle et personne d’autre, je t’assure elle à un don cette fille… »

« Ah oui vraiment ? Tu peux me donner ces coordonnées ? »

Tu vois ou je veux en venir ?
Le but : on parle de toi, on motive les connaissances pour que cela te profites !

Mais alors comment on fait ça ?

En fait il faut réfléchir de façon très simple et linéaire, c’est à dire ne pas se prendre la tête tout simplement.

Le truc c ‘est :
Permettre aux personnes qui ne te connaissent pas, d’avoir le sentiment qu’elles sont passés à côté de quelque chose en ne venant pas chez toi, et crois-moi ça fonctionne super bien parce que j’ai à peu près tout testé !

Attention par contre, chez toi… il faut vraiment que ce soit super bien !
Sinon attention à la contre-publicité…

Aie Aie Aie Ouille Ouille Ouille, ça fait mal !
Oui ma chère ça fait mal, parce que le client vient avec des exigences dues à ce qu’il a perçu de toi à travers les messages des autres… Donc faut que ça tienne la route !

Exemple de ce qui fonctionne et que tu peux adapter à ton institut de beauté dès la semaine prochaine.
Mettre en avant les personnes qui te permettent de te faire connaître et d’élargir ton réseau.
Hé oui car c’est prouvé, la meilleure des pubs c’est celle de la recommandation, c’est la plus efficace, pourquoi pense-tu qu’on cherche le meilleur moyen de faire du parrainage (je prépare d’ailleurs un coaching sur le sujet.).
Il te faut donc mettre en avant ces clientes de manière à permettre aux autres (ceux qui ne le font pas encore) d’avoir envie de parler de toi et de ton entreprise.

L’idée c’est d’élire le ou la cliente du mois,
– Tssssss ! je t’entends déjà me dire : « mais mois mes clientes ne voudront jamais… »
NON, ça c’est toi qui le pense, pas elles !

je peux t’assurer que si tu fais bien ton casting (après tout c’est toi qui choisis qui est ta cliente idéale du mois, alors tu taperas forcément dans le mille et tu auras une cliente ravie de participer !).
Quand tu as trouvé ta cliente du mois, explique lui ce qui va se passer tu peux lui offrir pour la motiver X point fidélité, ou un cadeau que tu auras choisi pour l’occasion (massage, soin express…), ensuite fait une photo de vous deux (c’est plus sympa) il est normal de se faire photographier avec son client qui reçoit son cadeau. Si les réseaux sociaux te font peur (diffuser trop large et exposition maximale) alors fait-le uniquement en point de vente et en vitrine, ou sur ton blog ou site web et fais-le savoir en mail ! Et si le cœur t’en dis communiques le au journal local en format dossier de presse, et là c’est BINGO !
Tu peux faire signer une décharge concernant cette photo expliquant qu’elle ne sera visible que X semaines, et que tu ne l’utiliseras jamais à des fins commerciales, bref tu peux paramétrer le droit à l’image et protéger le client.

Cette méthode n’est pas nouvelle je l’ai juste adaptée à mon entreprise, à mon univers, et au monde 2.0 dans lequel nous vivons aujourd’hui et à ces milliards de possibilités de diffuser mon image professionnelle de manière virale et gratuite grâce aux réseaux sociaux par exemple.

Le but est bien entendu de réinventer la relation client.
Le coût ? Un produit de la boutique en cadeau, un bon d’achat dans votre institut de beauté. Un coût donc peu onéreux pour ce type d’opération, qui peut être intéressant sur l’impact de ton chiffre d’affaires.

Pour avoir une idée de ce que tu peux faire, inspires -toi de ça :
http://fraistyle.com/category/le-blog/itw-clients/

 

 

 

 

Tu es seule responsable

ma-gueule

OUI OUI …

J’ai très envie de chanter la chanson de Johnny: « Quoi ma gueule, qu’est-ce qu’elle a ma gueule? »
Mais je vais m’abstenir pour favoriser ce bel été Indien qui semble vouloir rester 😉

Non mais c’est quoi cette attitude post-déprime ?

***

Aparté:

Cet été je me suis baladée dans ma belle région qu’est l’Auvergne, et j’ai visité un vieux Moulin qui fabrique du papier comme au siècle dernier (Le MOULIN RICHARD DE BAS). Superbe visite avec les enfants !
Fin de la visite passage obligé dans la boutique ou sont couchés sur leur papier magnifiquement incrusté de fleurs naturelles, des citations, des dictons, des poésies…

J’ai trouvé beaucoup de jolis mots…
Et j’ai trouvé celui de la photo ci-dessus.
J’avoue qu’il m’a interpellée, car il est criant de vérité !

Je me le suis donc offert, et pour tout  t’avouer, j’ai pris 10 minutes dans la voiture sur le chemin du retour pour noter à la volée les idées qui me venaient pour l’article que j’écris aujourd’hui…
Car dans les messages et les mails SOS que je reçois il y a un élément que je retrouve quasiment à chaque fois :
« Aurélie je ne sais pas quoi faire… »
« Mais je te l’assure tu peux tout faire, tu es chez toi ! C’est toi qui décides, c’est toi qui dis quoi, qui, quand, comment, combien etc… »

***

Mais que ce passe-t-il dans notre profession ?
Avons-nous perdu la boule?
Nous a-t-on jeté le sortilège maléfique de la tronche en biais ?

Je rappelle les faits:

 Mélanges de cellules maman + papa = TOI = Innocente de la tête que tu as…

ok ça c’est bon.

Mais là où ça se gâte:

Trop/pas de boulot + souci en tous genre + pas de coup de pied aux fesses (en tout cas pas assez) +  procrastination + pas/peu formée + les gens qui t’entourent +…+…+
=
C’est quoi cette « gueule » ?

Tu ne peux pas afficher cette tête-là, même si tu vis les pires journées de ta vie!
Tout simplement parce que si demain tu vis les plus belles journées de ta vie, les clients d’hier ne seront plus là pour voir ta mine réjouie…

Non eux ils seront partis car tu leur auras offert ta déprime, ta tête des mauvais jours, et tes soupirs qui en disent long…

Cet été j’ai rendu visite à 5 esthéticiennes, en incognito bien sûr, devine quoi !

J’étais heureuse d’être moi et de ne pas être une vraie cliente !
4 de ces 5 esthéticiennes étaient en mode déprime ou en tout cas pas en mode chef d’entreprise c’est moi que v’la ;-(
C’est grave Docteur?
Oui ma fille, c’est gave.

Je sais combien  c’est difficile parfois, et combien la tentation est grande de ne plus lutter pour faire un sourire tellement on en a ras le pompon.

Mais si tu n’en peux vraiment plus, ferme la porte et va te reposer, de toute façon tu n’as pas un chat tu le dis-toi même.
Et tu ne perdras pas plus de cliente qu’avec la tête que tu fais crois-moi.

Pour la petite histoire:

1ère esthé: je me suis promenée en long en large et en travers pendant qu’elle était au tél avec une amie…. beau boulot ! Je te rassure je suis ressortie sans qu’elle s’en aperçoive !
-Si tu es au téléphone, tu préviens la personne au téléphone de patienter un instant (qui doit être très court), et tu montres à la cliente qui vient d’arriver que tu l’as remarquée, et que tu vas t’occuper d’elle très rapidement (rassurer, prendre en charge). Puis tu termines ton appel dans un temps assez bref.

2ème esthé:  j’en ai pris plein la tête ! Oui, parce que les clients de nos jours ils sont comme-ci, comme ça…Non mais sans blague ? Alors je suis comme tous les clients ?
– Nous sommes tous différents, et donc nous devons être traités comme tels même dans des situations qui se répètent. Penses-y quand une cliente te jouera du clairon concernant une crème qui la brûle… La crème brûle vraiment cette cliente…

3ème esthé: j’ai failli acheter la boutique ! Ah ah ah, oui presque !
je pense qu’elle avait fait une formation vente très motivante et reboostante, du coup j’ai eu droit à une version « téléshopping » à la mode institut. Un vrai régal pour moi ! Mais pas pour une cliente ! trop c’est trop !

4émé esthé: je n’ai jamais pu me faire masser !
Ce n’est pas la première fois que ça m’arrive ça c’est incroyable !
J’espère que tu aimes faire tout ce qu’il y a sur ta carte de soin ?
Sinon je te suggère de la remanier.
L’esthéticienne m’a clairement fait comprendre que les massages c’était pour attirer du monde dans son institut  pour faire comme tout le monde… Alors qu’il faut pour s’en sortir se démarquer, bref !). Qu’elle avait horreur de toucher/masser, et que son truc c’était l’épilation!
Ok pas de soucis ! Sauf que moi je veux un MASSAGE, un vrai, avec toute la ribambelle de bougies, de serviettes chaudes, la musique douce, les parfums de Coco, Vanille, Santal, des mains douces et expertes… Un truc pro quoi !… Pas de musique, ça coute cher la SACEM…
Hum… Comment dire…tu penses arriver à la retraite ?

Franchement je ris aujourd’hui mais sur le coup, j’étais sonnée.

Je te le dis:

TU ES RESPONSABLE DE TOI, DE TON TRAVAIL, DE TES CHOIX, DES TES RECRUTEMENTS, DE TES COMMANDES, DE TON BANQUIER (s’il ne va pas, change-le !) DE TON INSTITUT, DE TON COMPTABLE (lui aussi il peut changer), DE TON SALAIRE (hé oui ! ça aussi ça change!)
BREF TU ES RESPONSABLE POINT.

Cet été j’ai changé de banque, renégocier mon prêt immo, revu mes assurances, changer mes habitudes de travail, fait du vide et jeter pleins de truc inutiles, j’ai fait des choix difficiles mais ô combien heureux,
et tu sais quoi ?

J’adore ma gueule depuis !

 

wp_20160901_08_12_59_pro

 

 

 

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Dans ton institut c’est forcément mieux !

pinterest vitrine

 

…ET fais le savoir !

 

Pour cela cette semaine je t’invites à t’inspirer des vitrines du monde entier …

Voici un tableau qui te feras bouillir le cerveau !

Des tonnes d’idées peuvent naîtres simplement en regardant et en rêvant à ce qu’il est possible de faire (pour qui veut bien un peu observer et écouter sa petite voix).

Inspire toi de ce que tu vois  lance toi !

C’est LE tableau de la semaine et il est est ICI;

Save

Save

Save

Save

Save

Save

1 2 3 7