Quand ta communication nuit à ta relation client

111H (2)

Miroir, mon beau miroir, dis-moi si je communique bien ?

 

En tant qu’esthéticienne on fait de gros efforts pour mieux « vendre », on suit des formations spécifiques pour communiquer, bref on fait  le nécessaire pour être « The Best » …

Mais il demeure pourtant un problème, ça sonne faux !
Ah Oui ?
Oui, vraiment, ça sonne faux et c’est douloureux pour tout le monde!

D’abord pour moi, car  j’essaye désespérément d’entrer dans ce costume qui n’est pas taillé pour moi, et qui me fait surjouer une tirade digne  d’une époque où je jouais à la marchande avec ma sœur.
Puis pour la cliente qui me fait face et qui se demande si elle n’est pas encore une fois tombée dans un de ces endroits où on lui tend un piège bien ficelé et ou on ne l’y reverra plus !

Communiquer c’est échanger avec l’autre, certes il y a des techniques que l’on a plaisir à apprendre et à comprendre, mais c’est aussi et avant tout un partage.
Pour partager il faut quand même être authentique!

Etre soi, devrait être le conseil numéro un que devrait donner le formateur.

Le problème bien trop souvent rencontré c’est qu’à force d’appliquer X techniques on s’oubli et du coup notre spitch devient ennuyeux, fade, et surtout complétement inefficace.

Lorsque je vends (d’ailleurs je ne vends rien moi: » je conseille »), je m’éclate avant tout!
Je prends plaisir à expliquer à l’autre que j’ai ce qu’il lui faut, que je vais lui rendre cet immense service de lui apporter la réponse à son problème…. C’est encore mieux pour moi si cette personne n’est pas venue pour avoir une réponse, car dans ce cas je vais devoir lui faire prendre conscience de son besoin, et ça c’est ce que je préfère!

Pourquoi je m’éclate parce que c’est un JEU, parce que je n’ai pas la pression, parce que c’est simple, puisque je ne VENDS pas, je CONSEILLE, et que ça change tout évidemment 😉

A trop vouloir bien faire, on fait mal, un peu comme quand on récite un poème sans en avoir compris le sens, du coup les mots sortent parce qu’ils doivent sortir, mais sans vraiment leurs donner le ton et la dimension qu’ils méritent.

Pour la communication, la vente ou la relation avec son client on devrait toujours rester dans l’idée que l’on partage avec l’autre un moment important.
Important pour lui parce que je vais lui donner une solution importante à son problème, important pour moi parce que cela constitue le moyen de fidéliser ma relation avec mon client, qui me permet de vivre de ma passion qu’est mon métier.

Quand je conseille une cliente sur un produit, je lui rends un service, je lui donne les clés de la bonne utilisation, de la fréquence, de la durée, des astuces de pros etc…

Si j’enfile un costume qui  me fait devenir ce que je ne suis pas, comment cela sonnerait-il juste?
Pourquoi si je ne suis pas à l’aise, la cliente le serait-t-elle?

Restez moi-même, et faire ce que j’aime, appliquer les bonnes techniques apprises mais avec mon énergie, ma personnalité et mon savoir-faire !
Ce que j’apprends doit enrichir  ce que je suis, et non me mettre en retrait.

Toi qui es esthéticienne, as-tu quelque chose à déclarer aujourd’hui ?
As-tu trouvé ton costume sur mesure ?

 

 

 

 

 

10 Comments on Quand ta communication nuit à ta relation client

  1. christine BELIME
    21 février 2016 at 18 h 04 min (1 année ago)

    « Pour partager il faut quand même être authentique! »

    « Etre soi, devrait être le conseil numéro un que devrait donner le formateur. »
    merci Aurélie! j’adhère à 100% et je le redirai lors de mes formations

    Répondre
    • Aurélie
      24 février 2016 at 13 h 57 min (1 année ago)

      Merci Christine, si il y a bien une formation ou je n’ai eu à me senitr « autre » c’est bien avec vous !
      Vous avez une façon d’aborder notre métier et notre relation client qui sont tout simplement superbes, alors s’il vous plaît ne changez-rien !

      Répondre
  2. Audrey
    22 février 2016 at 0 h 08 min (1 année ago)

    Oh oui je l’ai trouvé depuis longtemps mais je n’ai pas chercher bien loin car le costume sur mesure est tout simplement le mien car je reste moi même et c’est une de mes forces, la particularité de mon institut.
    Attention cependant a rester a sa place et a ne pas trop « s’ouvrir a la cliente » erreur que beaucoup font et ui peut fortement agacé les clientes.
    C’est rigolo souvent les gens me disent:  » Vous faites pas esthéticienne  » ou « On est bien chez vous » Alors quand je leur demande pourquoi j’ai souvent des phrases du genre: « on est a l’aise » « on a pas quelqu’un avec un sourire figé jusqu’au au oreille qui sonne faux en face de nous » « vous nous rabâcher pas la liste dz vos produits a chaque fois qu’on vient »
    Et j’ai ma petite réponse favorite quand on a se genre de discutions :  » c’est ce qui fait la différence entre une vendeuse et un esthéticienne professionnelle, nous sommes la pour vous »
    Tout simplement parce que comme tu le dis si bien on es la pour conseiller et je ne fais que leur dire la vérité !
    Bonne semaine Aurelie! Et merci !

    Répondre
    • Aurélie
      24 février 2016 at 13 h 54 min (1 année ago)

      BINGO Audrey !
      Oui la vérité… Mais celle qui à besoin d’être connue du client, celle qui lui fait du bien, sa vérité perso ! Et ça c’est cadeau 😉

      Répondre
  3. Princesse
    22 février 2016 at 10 h 57 min (1 année ago)

    Merci Aurélie ,
    J’attends avec impatience tes articles . Tu communisues toi puisque je me sens comprise . Pour la vente, je ne reussis oas à conseiller car mes marques bio by oxalia et la sultane de saba ne me semble pas assez répondre aux besoins de mes clientes , j’en suis déçue mais j’ai beaucoup investi ! Quel dilemme quand on n’a plus du tout d’argent . En tout cas tu fais du bien. Merci d’être là . Angélique

    Répondre
    • Aurélie
      24 février 2016 at 13 h 17 min (1 année ago)

      Merci Princesse (quel joli nom !)
      Toute la difficulté lorsque l’on prend une marque c’est de ne pas tomber dans le piège de la marque que l’on aime pour NOUS !
      La marque partenaire doit être celle que les clientes achètent…
      Tu l’exprime très bien!
      il Te faut donc partir à la recherche de : »comment vendre » ce que tu as, puis tout doucement commander autrement et mieux…
      Pour commencer, organises une animation spéciale avec mini soin offert et vends ! Cela peux te faire partir une bonne partie de tes produits… Cible le soin en fonciton des ventes à faire et lance-toi !
      Courage il y a toujours des solutions !

      Répondre
  4. Laurence
    22 février 2016 at 11 h 40 min (1 année ago)

    Je suis tout à fait d’accord avec tout ce qui a été dit.
    Je dirai que je suis avant tout une esthéticienne qui aime donner avec le toucher, qui aime être à l’écoute, conseiller si on me le demande….j »adore!! et je peux être alors une bonne vendeuse car ainsi ça se fait naturellement. C’est bien pour ça que la vente est moins naturelle en ce qui me concerne, et que ça reste un métier à part entière. je me sens bien dans le rôle de l’esthéticienne et moins dans la vendeuse, j’aurais choisi commerciale sinon, dur d’etre bonne dans les deux ! J’admire celles qui y arrivent !
    Merci Aurelie pour ta vision professionnelle des choses.

    Répondre
    • Aurélie
      24 février 2016 at 13 h 07 min (1 année ago)

      Merci Laurence de ton retour !
      tu peux être les deux si tu comprends que tu n’est pas obligée de te « forcer » pour vendre.
      La cliente à beaucoup de besoins, ceux qu’elles connait et ceux qu’elle ignore.Tu as donc de quoi enrichir tes fins de mois…Ceux qu’elles ignorent sont fabuleux pour nous esthéticienne car ils font appel à notre professionnalisme !Imagine sa gratitude si tu peux lui prouver que son fond de teint n’est pas le bon et que tu as SA solution dans tes produits! Comme elle va être heureuse, pourtant au début elle ne savait pas que son FDT n’était pas adapté…

      Répondre
  5. laetitia
    22 février 2016 at 16 h 28 min (1 année ago)

    Super article ! Moi même, qui suis esthéticienne à domicile, ai un blocage avec cette FAMEUSE VENTE qu’on nous rabache sans arrêt. Et plus on est bloqué, plus on ose pas aborder le sujet avec la cliente. J’espère qu’en suivant tes (très bons) conseils, je vais m’améliorer à ce sujet. En tout cas, j’admire ce que tu fais et qui tu es, cela m’aide beaucoup au quotidien.

    Répondre
    • Aurélie
      24 février 2016 at 13 h 02 min (1 année ago)

      Merci laetitia !
      oui tu vas t’améliorer c’est certain !
      Conseilles et donne des astuces et surtout ne laisse pas ta cliente repartir sans rien ! Sinon elle sera frustrer et ira acheter ailleurs ce que tu lui auras si bien conseillé !

      Répondre

Leave a Reply