Archive of ‘Gérer son institut’ category

Ca m’ennerve !

aurel ral rouge

 

Vous en avez marre ?

je veux dire vraiment marre ?

Alors pourquoi vous subissez ?

Vous avez le droit de dire stop !
ça j’en veux pas chez moi ! ça c’est fini, plus jamais !

 

 

Un commercial qui se prend pour le chef, un banquier qui vous parle comme à une enfant vous tapant presque sur les doigts, une cliente qui se prend pour la reine mère et fait régner sa loi….

Tout ça, vous n’êtes pas obligée de le subir.

Aujourd’hui on pousse le coup de gueule !

 

********************

C’est terminer le commercial qui joue les cow-boys dans mon institut en roulant des mécaniques et qui me fait culpabiliser et me sentir mal parce qu’une fois de plus j’ai trop commandé…
Je lui fais comprendre avec mon plus beau sourire ( Si Si on peut le faire, on se décrispe et hop voilà…) qu’ici c’est moi la chef, que si sa jolie personne se trouve devant mon comptoir c’est parce que grâce à MES COMMANDES il peut avoir un salaire à la fin du mois !
La personne en position de faiblesse ici ce n’est pas moi. Moi je te donne du travail Monsieur, Moi je gère un institut et pour avoir un salaire à la fin du mois il est hors de question que je commande pour 3500€ de stock aujourd’hui ! Tu veux retirer ta marque ? ok il y en a plein d’autres qui ont besoin de travailler et qui ne m’imposent aucun minimum de commande.

********************

C’est terminé la cliente infernale qui nous bouffe toute notre énergie et nous vide en 1 heure tout notre stock vital de la semaine !
Je l’ai fait deux fois en 10 ans, j’ai mis 2 clientes à la porte, pfffffff, oui je sais, mais là c’était impossible !
Il faut comprendre que ces personnes sont des pervers narcissiques et mythomanes s’il vous plaît !
Elles vous séduisent au début en s’inventant une identité de cliente parfaite vous font comprendre qu’elles vont dépenser chez vous des sommes folles, qu’elles connaissent tout le monde…
Puisque  au bout de quelques mois, elles ne payent pas à chaque fois, vous font culpabiliser car elles veulent venir tel jour à tel heure, mais pour vous c’est impossible, elles ne regardent même pas vos employées, et snob les autres clientes. Cela fini  souvent par être invivable.
De toute façon ces personnes ne vous font aucune pub, bien au contraire car elles ne parleront de vous qu’en mal lorsque vous n’aurez pas pu assouvir leurs moindres désirs.
Soyez ferme dès le départ avec ces personnes-là, et si besoin direction la porte, pas d’agressivité ni  méchanceté, juste leur expliquer que vous n’êtes pas en mesure de satisfaire leur demande.

********************

C’est terminé le banquier qui joue au papa grondant sa petite fille qui fait des bêtises !
Autant vous le dire s’il y a une relation à privilégier dans un projet de chef d’entreprise c’est bien la relation avec le banquier. Vous devriez le voir souvent pour échanger, par juste quand vous avez besoin d’argent. Vous devriez avoir confiance en lui et lui devrait pouvoir comprendre quels sont vos besoins, et comment fonctionne votre entreprise.
Mais il arrive parfois que ce ne soit pas vraiment le cas. Si vous ne pouvez avoir une relation saine avec votre banquier pro, alors je vous recommande d’en changer ou de voir avec le directeur directement.
C’est un partenaire important, qui peut vous aider à piloter votre entreprise tout comme le comptable.
Parfois pourtant  vous avez l’impression d’être le vilain petit canard, en plus vous ne comprennez pas toujours son discours (il doit avoir fait les mêmes études que le comptable… un dialect spécial…).
Dites le lui simplement,
« je ne comprends pas ce que vous me dites »
 » que voulez -vous savoir exactement ? »
N’oubliez pas qu’il est soummis lui aussi à des obligations de résultat de la part  de sa hiérarchie.
N’oubliez pas non plus, qu’une entreprise comme la vôtre qui emprunte, et qui loue un terminal CB, fait rentrer de l’argent dans les caisses de la banque.

 

Vous n’êtes pas obligée de subir des situations qui en vous conviennent pas, ne laisser pas vos bourreaux penser qu’ils ont raison et qu’ils peuvent continuer !

Vous êtes le seul maître à bord de votre navire, vous aller ou vous le souhaitez, et vous faites monter dans votre bateau qui vous voulez, et surtout quelqu’un qui a envie d’avancer dans la même direction que vous !

Arrêtez de vendre, vous ne savez pas le faire !

main pot de creme

Sous ce titre un petit peu provocateur, se cache une bien triste réalité…
vous n’êtes pas une vendeuse !

D’ailleurs vous n’avez pas été formée pour cela !
Non, on vous a appris comment rendre belle une femme, comment prendre soin des autres, comment sublimer un maquillage ou réaliser une épilation nette et précise, mais vendre un produit on ne vous l’a pas appris!
Alors depuis vous essayez avec ce que vous lisez par-ci par-là, de vous faire votre petit bric-à-brac de la vente, et parfois cela fonctionne.

Parfois oui, mais ce n’est pas assez pour faire augmenter de façon significative votre CA, ni même vous rassurer sur votre avenir.

Tout est en fait dans le titre de cet article, arrêter de vendre! puisque ce n’est pas votre truc, arrêter et faites autrement!

Si vous ne pouvez pas vous ne devez pas, c’est aussi simple que ça !

Par contre vous avez été formée à conseiller, ça oui vous savez le faire.
Alors faites-le !
Conseiller vos clientes, donner leurs vos astuces pour aller plus vite pour prendre soin d’elle  car elles sont surbookées, donner leur ce truc qui permet de faire son gommage et son masque sous la douche et qu’elles auront à coup sur envie de vous acheter puisque vous leur donner les moyens de l’utiliser.
Conseiller leur le seul mascara qui leur va puisqu’elle sont uniques de même que leurs petits cils tout chétifs que vous avez bien remarqués, donner leur ce qu’elles sont venues chercher chez vous mais qu’elles ignorent encore…
Donnez leur envie de comprendre comment faire pour être comme vous, fraîche et belle simplement en 5 minutes par jours.
Conseillez-les à tout va, mais toujours pour leurs besoins et leurs envies !

Si vous adoptez cette subtile nuance alors vous ne vendrez plus, vous conseillerez, et croyez-moi cela fait toute la différence !

 

N’est-ce pas votre rôle de dire à cette cliente que son fond de teint n’est pas adapté, que la couleur est trop foncée ? N’est-ce pas à vous, de la conseiller dans son choix et de lui montrer en le lui appliquant ce qu’elle a à y gagner avec un fon de teint adapté à sa carnation ?
Vous voyez cela tombe sous le sens, pourtant quand je viens chez vous, ou que je vous coach, c’est rarement ce que vous faites…
C’est pourtant si facile et si plaisant de ne pas jouer les vendeuses, de ne pas avoir de pression, de ne pas se sentir du côté de celle qui force…

Alors s’il vous plaît stoppez tout !

Arrêter de vendre  et conseillez !

 

Témoignage d’esthéticienne

Snapshot_20141014_8

De moi j’ai douté…

Oui je l’avoue volontiers j’ai douté…
Me suis-je trompée ? Ai-je rêvé ce que je pensais être une révolution dans le métier d’esthéticienne ? Dans mon métier ?

Vous le savez je me suis engagée à tout vous dire et vous montrer comment je travaille et pourquoi.
Alors aujourd’hui je continue, je vais vous expliquer pourquoi j’ai douté, et pourquoi aujourd’hui plus que jamais j’ai la niac!

J’ai créé ce blog il y a maintenant plus d’un an, et cela fait 6 mois que je m’en occupe réellement, toutes les semaines.
Dès le départ mon but était clair, partager avec vous mes trucs, mes astuces, ma façon de pratiquer notre beau métier, toutes ces choses qui m’ont permis de gagner entre 2000 et 3000€ par mois pendant ces 10 dernières années avec mon petit institut de 60 à peine et deux esthéticiennes à temps partiel.

J’ai lancé le blog, j’ai tout fait seul ( c’est ce que j’aime), j’ai commencé à écrire et vous avez commencé à venir à me lire, et à laisser des témoignages ici ou sur Facebook.

Très rapidement j’ai compris que mes mots, ma manière d’aborder l’esthétique et plus particulièrement mon métier de chef d’entrerpise, avaient comme quelque chose d’inattendue et surtout de bienvenue pour vous toutes. Je vous en remercie une fois encore, car vous êtes de plus en plus nombreuses à me suivre et à participer sur le blog ou sur la page Facebook.

J’ai organisé des évènements, comme le Web atelier sur le cours d’auto maquillage à l’institut, et j’ai lancé les conseils personnalisés pour vous venir en aide de façon trés personnelle et adapté à vos besoins, vos envies.

Vous me posez beaucoup de questions sur mes conseils personnalisés, je pense que comme c’est nouveau, cela vous effraye une peu…Puis, sauter le pas, oser dire que l’on a besoin d’aide n’est pas simple, il faut se remetter en question admettre que l’on a pas toutes les clés pour ouvrir toutes les portes. Puis il y a une certaine distance car je travaille essentiellement via internet par web cam et téléphone, pour échanger avec vous et vous permettre d’avancer.

Voyant que les sessions de conseils personnalisés vous laissaient quelque peu dubitatives, et que vous aviez du mal à sauter le pas, je l’avoue j’ai douté…

Me suis-je trompé ? Ai-je présumé de ma motivation, de mon élan d’enthousiasme.
Peut-être que finalement ce que j’ai à proposer n’intérrèsse personne, peut être que ce que je dis ne sert pas autant que je ne l’aurais imaginé durant toutes ces années.

Il fallait que je sache !

Alors j’ai décidé d’offrir 5 sessions de conseils personnalisés, à celles d’entre vous qui répondraientt à une simple question (voir article):

Quelle est la principale difficulté ou le plus gros problème que vous rencontrez actuellement, et qu’est-ce qui vous empêche d’avancer.

Vous avez été très nombreuses à me répondre, preuve qu’il y a un besoin, qu’un regard extérieur peut vous être utile.
j’ai sélectionné 5 personnes, avec des problèmes différents, mon challenge étant de pouvoir leur apporter mon aide et surtout de les aider à évoluer et faire évoluer leur institut de beauté.
Là au moins j’aurais ma réponse, est-ce possible, ce que je propose va-t-il vraiment vous aidez, cela vous permettra-t-il de vous rebooster et de faire de vous une chef d’entreprise avec des idées plein la tête et une envie folle de faire de votre institut de beauté une entreprise qui génère un bon CA, et qui vous permette enfin de gagner votre vie correctement.

J’ai travaillé avec mes 5 esthéticiennes VIP, nos sessions de conseils personnalisés ont été de beaux échanges entre professionnelles, et j’ai donné le meilleur de moi-même, ce que je sais faire de mieux, aider les autres, avec cette petite différence, je suis comme vous, et je connais notre métier et toutes ces ficelles sur le bout des doigts, car ces dix dernières années j’en ai observé de près toutes les subtilités, et j’ai surtout trouvé les réponses à toutes nos principales questions:
-Comment trouver de nouvelles clientes
-Comment augmenter mon CA
-Coment me faire connaître
-Comment fidéliser
-Comment vendre sans faire de forcing
-Comment faire la différence, face aux concurrents
-Comment gérer ces stocks, pour ne pas être dans le rouge
-…

Aujourd’hui plus que jamais, je sais à quel point je peux vous être d’une aide précieuse pour vous et votre institut de beauté, je sais que mes conseils sont utiles, astucieux, judicieux !

Alors merci à vous qui m’avaient fait confiance, merci à Cathy, Aurore, Bérangère,Mary, Roxane, les  VIP, les 5 premières à m’avoir convié dans l’intimité de leurs soucis de chef d’entreprise, d’esthéticienne.

Pour illustrer ce que je viens de vous livrer, j’ai demandé à ces femmes d’avoir la gentillesse de donner en toute honnêteté leurs sentiments, quant à notre rencontre virtuelle, et mon travail avec elle, ce que je leur ai apporté, ce que cela à changé, bref un témoignage !

Aurore s’est prêté au jeu la première aussi je publie ici sa parole d’esthéticienne pour qu’elle puisse servir à d’autres. Merci Aurore 😉

 

Ma rencontre avec le coaching formidable d’Aurélie : Je cherchais des conseils pour booster mes clientes en périodes creuses (aprés Noël surtout) ainsi que comment faire pour augmenter mon CA en faisant plus de ventes après les soins. C’est donc par hasard que je suis tombée sur le blog d’Aurélie qui m’a de suite accrochée. J’ai lu tous ses posts dans la journée en me disant « ah oui, ça c’est une bonne idée; ah ça aussi, je n’y avais pas pensé »…)
Je me suis inscrite à la newsletter et des séances de coaching étaient à gagner, donc pourquoi pas moi !?!
Eh oui, j’en ai gagné une !
Peu de temps après, Aurélie m’a contactée en m’envoyant un questionnaire sur l’institut, sur mes attentes, mes besoins, mes actions, etc.. que j’ai soigneusement rempli pour lui donner le maximum de renseignements pour bien me comprendre et qu’elle puisse cerner mes attentes, ma situation.
Un entretien téléphonique a été effectué peu de temps après le retour de mon questionnaire ; Aurélie avait tout noté et nous avons donc pu échanger sur pas mal de sujets, sur les choses que je pourrai changer, celles que je pourrai mettre en place; parce qu’un oeil professionel extérieur est toujours le bienvenue, on ne peut pas tout voir, ni tout savoir !
Après un entretien d’environ 1h30 qui m’a reboostée, j’ai hâte de retourner travailler (je suis en congé maternité!) pour mettre toutes ces choses en place et montrer à mes clientes que je ne les ai pas oubliées pendant cette période.
En résumé, si vous avez quelques soucis, si vous vous posez des questions sur comment faire telle ou telle chose, telle ou telle action, comment reprendre confiance en soi et en le travail que l’on fait, INSCRIVEZ-VOUS pour faire votre séance de coaching car elle est personnalisée : c’est pour vous et rien que pour vous !
N’hésitez vraiment pas et foncez !
Aurélie est extrêmement professionnelle, elle ne juge pas votre travail et ce que vous avez déjà mis en place; elle est extrêmement accueillante et agréable.
Pour ma part c’était un très grand plaisir et je renouvellerai surement l’expérience dans quelques années !
1 000 mercis encore Aurélie

 

La page d’inscription aux sessions de conseils personnalisés ou coaching .ICI

Organisation parfaite d’une esthéticienne à succés

éh éh je suis certaine que le titre vous interpelle, n’est ce pas ?

aurel oeil

Voyons cela de plus près…

 

Quand je vous demande ce que vous feriez si vous aviez une baguette magique, en lisant vos réponses, je me rend compte que nous les esthéticiennes nous avons un peu trop tendance à croire aux contes de fées…

Loin de moi l’idée de casser un mythe les filles !
Mais le succès, le vrai, arrive avec un minimum d’organisation
Quant à ceux qui disent qu’ils ont eu de la chance que c’est arrivé comme ça…C’est FAUX il y a, quoi qu’il arrive, à un moment donné une prise de risque, un choix, même si cela est inconscient, ça  aura un impact sur l’avenir, sur votre avenir.

Et qui dit organisation, dit gestion du temps, dit journée plus légère, plus créative, plus inspirante, et surtout plus lucrative (éh éh par ici les pépettes !).

Vous l’avez remarqué les journées semble raccourcir alors que votre emploi du temps lui, semble s’allonger.
J’ai un problème docteur !
Il y a le quotidien de toute femme, je n’en dresserais pas ici la liste, mon blog ne serait pas assez grand ! OUPS, dois-je en rire ? c’est un réel problème, mais l’égalité des tâches ménagères homme-femme est encore restée dans la grotte de Lascaux…
Bref, je ne parlerai aujourd’hui que de la partie job.

Je n’ai rien inventé, je vais juste partager avec vous ce petit truc que j’ai mis en place depuis quelques années.
J’ai été obligée de trouver une solution , car je suis d’une nature assez vive, et j’aime faire les choses rapidement, en général je suis une pro de la dernière minute, hep non je ne suis pas en retard, je suis surbooké ok !
Et pour finir, j’ai toujours le temps ! TSSSSSS, oui mais voilà c’est comme ça que j’aime vivre le quotidien, dans l’urgence, et je l’assume !
Sauf que pour mon travail à l’institut, j’en ai vite compris les limites…
Il est impossible de faire de la dernière minute avec un institut de beauté si l’on veut le gérer correctement et bien gagner sa vie.

Puis un jour j’en ai eu marre de toujours courir après le temps, j’ai décidé que j’allais le maîtriser, le gérer et que c’était moi la commandante en chef ! non mais OH !
Donc, j’ai sorti un calepin, un stylo et j’ai pris la décision de noter chaque soir ce que j’avais à faire le lendemain, bon ok fastoche.Mais si on s’arrête là cela ne solutionne rien en fait vos impératifs sont dans votre tête et sur le papier et c’est tout, vous ne passerez probablement pas à l’acte. Alors j’ai rajouté un ordre de priorité à chacune de mes obligations quotidiennes, je les ai classées par ordrse d’importance, de 1 à 10.
Notez que  1 = urgent et important, viennent ensuite les importants, puis les urgents, puis les autres.
Bien, maintenant j’ai des tâches à faire, avec un ordre pour les faire, ok c’est parfait, mais sans passage à l’acte ça ne sert à rien, qui est-ce qui me tape sur les doigts si je ne le fais pas ? Personne ! Alors j’ai rajouté un impératif, je ne fais rien d’autre avant d’avoir effectué et barré les 5 plus importantes choses de ma  liste.

Encore une liste ? non c’est LA liste qui change tout, parce que c’est noté, c’est répertorié, et c’est obligé !
C’est le secret d’un temps géré, c’est le secret d’une esthéticienne organisée qui peut ensuite faire plein d’autres choses.

Quand je vous dis que je ne fais que ça je en blague pas, je ne réponds pas au téléphone (on peut perdre 20 minutes !), je n’allume pas mon téléphone portable (trop de bip sms mails….),je ne me laisse pas distraire, je m’autorise un thé en milieu de parcours si j’ai bien avancé.
C’est ce que j’ai trouvé de plus éfficace, vraiment, une fois adopté vous verrez la différence, vous avez du temps !
Parce que toutes ces petites choses à faire , qui se reporte de jour en jour car ça peut attendre, finissent par vous pourrir la vie !
C’est le début du syndrome de la tête dans le guidon, et de la phrase qui implique le no limit:
« je ne peux pas, je n’ai pas le temps, j’ai tellement à faire »
Si vous accomplissez toutes ces petites choses qui vous bouffe la vie, alors vous allez avoir du temps précieux pour vous, soit pour faire un sport, pour lire un bon livre, pour réfléchir à un projet pour votre institut de beauté aussi !

 Alors demain vous avez quoi à faire ?
payer vos facture, préparer la compta, verifier le stock de cire, préparer les salaires, préparer la Saint Valentin, penser à ce que vous aller mettre en place pour Mars, prendre une décision pour cet investissement dans une nouvelle marque partenaire, vous inscrire pour cette nouvelle formation modelage, appeler le comptable, voir le banquier…

Tout tester dans votre institut de beauté

Ou comment ne pas passer à côté de l’essentiel.

 

spa mix

 

Savez-vous quel est le confort de votre table de massage ?

Je veux dire vraiment, pas juste en ayant appuyé dessus avec la main comme si vous testiez un matelas pour votre lit…
Avez-vous une idée du ressenti qu’a une cliente lors du démaquillage avec ces petites éponges jaunes que l’on nous fait utiliser depuis l’école…
Diriez-vous avec assurance que votre esthéticienne-masseuse a vraiment une « main » de qualité pour le toucher massage…

Savez-vous si la couverture chauffante que vous utilisez pendant vos soins, ne finit pas par donner des sensations de chaleur excessive au bout de 30 minutes…
Etes-vous certaine lorsque qu’avec beaucoup d’assurance vous confiez à votre cliente que cette crème anti-âge à la particularité de pénétrer immédiatement et de laisser un toucher velours sur la peau…

 

Je ne le dirai jamais assez !

Vous devez tout tester dans votre institut et vous devez le faire tout le temps.
Que vous soyez seule ou que vous travaillez en équipe, vous devez être certaine que tout « roule », et surtout que tout est à votre convenance , afin que cela le soit pour votre clientèle.

***********************************

Combien de fois ai-je eu froid pendant un massage.
Combien de fois ai-je souffert d’une main trop ferme lors d’un massage relaxant.
Je ne compte pas les traces de salissures, de toiles d’araignées, et autres surprises que j’ai moi-même constatées dans mon propre institut en prenant cinq minutes et en m’installant dans le fauteuil de soin de ma cabine corps.
Ni le nombre de fois où j’ai eu des crampes parce qu’on m’a fait prendre une position parfaitement inconfortable, en manucure, ou épilation (chaise trop dure, fauteuil trop bas, position plat ventre et dossier à moitier baissé !!!…).

**************************************

Comment pouvez-vous être certaine que tout est nickel si vous n’essayez pas ce que vous vendez, si vous ne vous asseyez pas à la place de vos clientes, si vous ne vous faites jamais faire de soins ou de massage par vos employées, et même si vous n’allez pas chez la concurrence tout simplement pour faire une comparaison avec ce que vous proposez.

C’est de la curiosité positive !
C’est de la conscience professionnelle !
C’est même surement du bon sens tout simplement !

 

Pourtant honnêtement levez la main celles qui le font vraiment …?

(ah ah ah je le savais !)

Allez aujourd’hui on prépare le plan d’action parfait.

1)On essaye tous les fauteuils et tables de l’institut, et on teste le confort, ensuite on regarde partout au plafond, puis sur les murs, et puis si possible plus bas, sous les meubles par exemple mais tout en restant allongée sur le fauteuil.
Attention surprise vous allez peut-être faire des découvertes !

2)Tester tous les produits que vous vendez.
Pour pouvoir parler de la texture, de la pénétration du produit, de son utilisation quotidienne, de son parfum, de son efficacité etc…
Parce que réciter par coeur la fiche produit de la marque c’est bien, mais réciter par coeur votre ressenti c’est mieux et c’est vraiment vendeur étant donné que vous parlerez avec votre coeur et votre ressenti, avec vos mots et des termes techniques que les clientes ne comprennent pas.
Prenez des échantillons, si vous travaillez à plusieurs distribuer à vos esthéticiennes et répartissez-vous les tâches et ensuite faites une mini-réunion où chacune s’exprime et parle du ou des produits. Mettez-vous d’accord sur ce que vous retiendrez pour en parler.
Vous allez voir qu’en plus c’est très stimulant pour votre équipe, cela créer une interaction et de beaux échanges.

3)Faites vous faire des soins ou des épilations régulièrement et n’hésitez pas à être critique, c’est pour avancer ! Le but est d’être constructive, donc avec douceur on explique que comme ça ce n’est peut-être pas la meilleure solution et on essaye de réfléchir à une solution plus appréciable pour tout le monde.
Si vous avez une équipe, bloquez une cabine une heure de temps en temps et regarder vos filles travailler l’une sur l’autre, demander à celle qui reçoit de se manifester dès que quelque chose ne va pas, et vous de votre regard extérieur intervenez dès que vous voyez vous aussi quelque chose qui vous chiffonne.Si vous travaillez seule faites venir une personne qui osera vous dire ce qu’elle ressent et qui peut décortiquer les choses afin de vous aider à améliorer votre technique.
Si possible allez voir ce qui se passe dans d’autres instituts.
Pour évoluer c’est indispensable à mon sens.
Faites des tests en réel c’est-à-dire de la même manière qu’avec une cliente, musique, lumières tamisées, prise de paroles etc…

J’essayais de le faire au moins 2 fois par an en période calme, au minimum, mais je vous encourage à le faire le plus souvent possible.

Tout doit être passé en revue, la puissance du geste, les odeurs, les lumières, la qualité du son (trop fort ou trop faible),les manoeuvres sur certaines zones (ventre, pieds), être capable de décrire le soin, si c’est un massage parler de son histoire, pourquoi cette huile, ses propriétés…

Vous l’aurez compris, il est primordial de tester, d’apprécier, ce que vous offrez au quotidien à vos clientes.

Vous devez pouvoir être certaine qu’un maximum de choses soient balisées comme vous le souhaitez afin de renvoyer une image de votre institut qui soit la plus proche possible avec l’idée que vous vous en faites.

C’est le reflet de votre institut

C’est votre reflet

C’est votre salaire !

 

 

1 2 3 4