Pas de bla bla, du résultat !

C’est comme ça, aujourd’hui on arrête le bla bla on recherche le résultat !

 

bouteille sos

N’oubliez pas que je suis comme vous, une esthéticienne, chef d’entreprise, les problèmes que vous rencontrez je les ai aussi rencontrés, ce que vous pensez, je l’ai aussi pensé. Ma force c’est mon expérience et ma réussite dans ce domaine, je vous fais donc profiter de mes connaissances, et vous allez voir que ça fait du bien de plus être seule.

 

1) On arrête de dire que c’est à cause de la crise qu’on a moins de travail.

C’est faux ! On nous parle de la crise depuis 2009…
On peut tout à fait très bien travailler!
Comment ?
Tous les jours faites en sorte de faire vivre votre point de vente.
Travaillez sur le long terme, pensez  déjà à ce que vous allez faire pour la saison suivante.
Ayez toujours un train d’avance, soyez organisée, faites un rétro planning.
Pensez aussi que les gens dépensent différemment, en 10 ans les dépenses dans le loisir, le bien -être, la déco, ont explosé, il y a aujourd’hui au moins 4 téléphones portables par foyer, plus un abonnement internet et bien souvent un abonnement pour avoir des chaines câblées.                  Depuis les 35h les gens ont découvert les weekends de trois jours à la campagne, à la mer, ou chez des amis ou en famille.
La déco d’intérieur est à la mode et on passe beaucoup de temps à chiner dans ces boutiques qui  nous font rêver, pour aménager notre petit nid douillet.
Il faut vous adapter, trouver le langage qui va vous rapprocher de cette nouvelle façon de consommer de vos clientes.

1) Soyez GEEK, au lieu d’envoyer des courriers envoyez des mails et des sms, rapprochez-vous de ces clientes qui passent toutes leurs journées sur leurs smartphones.
2) Inventer des kits spéciaux pour le weekend de vos clientes,
*Weekend en amoureux: huile de massage, bougies parfumées, gommage et gants kessa. *Weekend entre filles: gommage, masque, crème de soin, ou kit mise en beauté des mains…
A mettre sur le comptoir et à diffuser sur votre page Facebook et en sms avec photos pourquoi pas.
3) Soignez la déco de votre institut soyez dans l’actualité, les clientes qui aiment soigner leurs intérieurs y seront sensibles et auront envie d’être elles aussi choyées dans ce lieu unique que vous aurez créé.

2) On arrête de penser que le maquillage ça ne se vend qu’en grande surface.

C’est faux, en grande surface les clientes sont livrées à elle-même, du coup le fond de teint n’est pas de la bonne teinte, le blush n’est pas adapté, on ne leur a pas appris à mettre leur mascara, elles n’ont aucune idée de comment utiliser un gloss (je veux dire vraiment, pas comme un simple rouge à lèvres, le gloss c’est une technique !), le crayon pour les yeux n’est jamais assez gras, ou pas assez sec suivant ce qu’elles souhaitent comme résultat…
Je pourrais encore en parler pendant des heures, il y a tant à faire et à dire.
Après chaque soin visage on fait une mise en beauté avec le nouveau look et surtout on en parle avec notre cliente.
Lors d’une épilation sourcils on vend ces crayons sourcils ces crèmes antirides…
Il y a tellement d’opportunités.
Ça ne marche pas alors demandez-vous ce qui cloche ?
– Cela vous gêne-t-il de vendre ?
– Cela vous gêne de proposer une solution au problème que rencontre votre cliente ?   


Car moi c’est toujours comme cela que je vois les choses, je ne vends rien,
je propose des solutions…
je mets en évidence des problèmes qu’elles ignorent


C’est une énorme différence dans l’acte de déroulement d’une vente que je fais.

3) On arrête de croire que parce qu’une cliente est suivie par un dermatologue, elle refusera d’acheter un de nos produits.

C’est complètement faux en principe les traitements dermato sont pour 6 mois, très souvent, elles n’y sont pas retournées une deuxième fois pour avoir une suite de traitements, et leur peau  a bien besoin d’être  passée sous votre regard expert.
Elle se retrouve souvent avec des produits qui ne sont plus adaptés à leur problématique du moment.
Soyez à l’écoute, rappelez-vous de vos conversations…

Soyez pro, conseillez, prévenez, accompagnez, vous serez récompensée.

 

4) On arrête de se miner parce que la voisine à encore baisser les prix de ces soins du corps et que du coup chez nous c’est en moyenne 10 euros plus cher.

Hé oui, c’est très souvent ce qui revient quand vous me contactez.
Pas de panique si votre voisine pratique ces prix peut-être n’a-t-elle pas les mêmes charges que vous et que cela lui permet de pouvoir baisser les prix, plutôt que de vous lamenter ajouter une valeur à votre soin qui lui donnera une qualité supérieure, et vos clientes se diront que finalement pour 10 euros de plus elles seront quand même bien plus choyées chez vous, par exemple 15 minutes de modelage relaxant en plus, ou un diagnostic peau offert, ou un jus de fruit dans un beau petit plateau avec un bon biscuit du pâtissier du quartier, où changez le soin pour ne pas avoir le même que votre voisine.
Et surtout faites le savoir !

5) On arrête de penser pour la cliente, on n’est pas la cliente, elle n’a pas besoin que l’on pense pour elle.

Surtout quand vous vendez ! par pitié arrêter de penser que la cliente va penser que c’est cher, ou qu’elle va penser que ça fait trop de produits…,STOP, elle est grande et vous aussi, vous proposez elle dispose, si votre entretien de vente est bien mené cela se fait tout seul, pas besoin de réfléchir. Si elle trouve cela cher, elle vous le dira, si cela fait trop de produits pour elle, aussi.

6) On arrête de se sentir mal à l’aise quand dans les conversations les gens dénigrent notre métier pensant que nous sommes des boîtes crâniennes vides.

Parce que l’on sait que c’est faux!
Nous sommes bien formées, et même de mieux en mieux, nous avons un savoir du corps sur le plan anatomique qui ferait bien des envieux.
Nous nous formons plusieurs fois par an (je l’espère pour vous..).
Nous sommes: esthéticienne, chef d’entreprise, secrétaire, aide comptable, confidente, parfois psy sans y être formées !, nous devons connaitre la législation du travail, la formulation des produits de beauté, nous devons être gestionnaire, commerciale, DRH, connaitre l’actualité pour pouvoir en parler, avoir de la culture, du savoir-vivre, être souriante et épanouie, nous sommes épouse et mère et tout ça avec le sourire
ET TOC !

7) On arrête de se lamenter parce qu’on a fermé son institut deux jours pour aller en formation, et que l’on a peut-être perdu des clientes.

Oui on a fermé deux jours, mais on a mis un mot sur la porte :


 » je suis en formation du… au … et je reviens avec plein de nouveautés juste pour vous faire plaisir ! À très vite pour vous les faire découvrir ! »


Qui oserait ne pas revenir après ça ? Le message répondeur sera aussi sur le même ton bien évidemment on les invite à nous laisser un message et  on les rappelle toutes !
Non seulement on n’a pas perdu de clientes mais en plus on a gagné en grade !
On est une vraie pro parce qu’on se forme, parce qu’on leur en parle, et qu’elle nous envie (bien des clients aimeraient aller elles aussi en formation), parce que du coup on a suscité la curiosité des passants dans la rue qui ne sont pas clients mais qui ont quand même lu notre mot sur la porte…

Allez hop encore un moyen que l’on parle de nous !

Alors toujours pas convaincue ?

Si vous sentez que vous avez la tête dans le guidon et que vous manquez de recul sur votre institut appelez-moi à la rescousse pour un coaching rien que vous et moi !

Une séance par téléphone ou web cam, je vous appelle le jour et l’heure qui vous convient, et on voit ensemble quel est le besoin et comment je vais vous donner les clés pour y remédier facilement, simplement, efficacement.

Oui je veux être accompagné par Aurélie, pour comprendre et avancer.

conseil mutli color

Comments are closed.