Réactions cutanées suite aux épilations visage

Lorsqu’une cliente vient vous voir suite à une épilation du visage avec des boutons, des rougeurs, laissez la parler, elle doit vous expliquer ce qui lui arrive (cela vous servira d’ailleurs pour votre argumentation) cela lui permet de se calmer.

C’est ce que l’on appelle l’effet cocotte-minute, elle doit sortir tout son mécontentement, ses craintes (la cire n’était pas propre, manque d’hygiène de l’esthéticienne, incompétence…).Partez toujours du principe que votre cliente ou client est de bonne foi (c’est souvent le cas).

Une fois qu’elle a terminé de s’exprimer, reformulez:

« si j’ai bien compris, vous me dites que suite à votre épilation de mardi au niveau du visage vous avez eu des rougeurs puis des petites cloques … » (je vérifie que j’ai bien compris son message, elle comprend que je l’ai bien écouté et entendue ces craintes, c’est très important = professionnalisme).Elle vous réponds, si besoin reformuler à nouveau.

Vous devez absolument la questionner sur l’apparition des rougeurs ou cloques ou boutons…Quand, comment, la sensation, si elle a fait quelque chose de particulier(par exemple piscine, ou jardinage …) cela peut vous indiquer qu’à la piscine le chlore aura irrité sa peau qui venait déjà de subir une agression et donc de donner à votre cliente la solution à son problème = crème apaisante anti irritations et surtout le conseil : éviter les épilations avant la piscine.

Tout votre intérêt dans cet échange c’est que cette cliente reparte de votre institut avec une solution à son problème et que ces craintes soient éffacées.Vous allez donc commencer par la faire passer de nouveau en cabine (si ce n’est pas possible immédiatement débrouillez-vous pour que cela se fasse rapidement, ne jamais laisser une cliente repartir sans solution, ou en répondant trop vite à son problème, sinon vous risquez de ne plus la revoir).

L’utilité d’être en cabine c’est bien sur le diagnostic que vous allez pouvoir faire, en premier pour vérifier ce qu’elle vous a dit (rougeurs, cloques ou autres) et voir si il ne pourrait pas y avoir d’autres choses, là encore vous êtes pro jusqu’au bout (un point de plus pour vous !).

Les réactions après une épilation du visage sont nombreuses et n’apparaissent pas forcément tout de suite. Souvent en cause la sensibilité de la peau de la cliente, la chaleur (même avec une cire basse fusion), parfois un produit que la cliente peu avoir appliqué chez elle une fois rentrée (la aussi d’où l’intérêt de la questionner).

Reformulez ! Hé oui je sais mais vous verrez  que c’est ce qui vous sauvera souvent (en vente notamment mais j’y reviendrais d’en d’autres articles et il y a du boulot croyez-moi) !

Donc votre cliente est installée, vous avez fait votre diagnostic, elle a  répondu à vos questions, c’est le moment de lui parler de votre façon de pratiquer (la rassurer c’est le but), »madame, je vais vous montrer comment je procède (souvent allongée les yeux fermés elle ne savent même pas ce qui se passe quand elle se font épiler le visage),

« je reçois ma cire comme ça en pastille je la met dans cet appareil c’est un chauffe cire spécial visage il ne sert qu’à cela, ensuite lorsque je vous épile vous avez remarqué je vous passe un coton avec de l’alcool pour enlever le sébum et les petites pollutions qui adhérent aux poils afin qu’ils s’enlèvent mieux, je prends une spatule propre dans ce pot, et prélève la quantité de cire nécessaire et j’applique, lorsque j’arrache la bande de cire elle est systématiquement jetée, quand j’ai terminé je vous applique cette crème apaisante spécialement conçue pour les peaux sensibles après épilations ».

A coup sûre vous avez marquez des points vous avez pris soin d’elle, vous l’avez écouté, entendue, rassurée, réconfortée….Vous allez maintenant lui donner la solution à son problème.J’ai souvent remarqué en épilation visage des réactions types rougeurs, plaques, cloques (souvent petites cloques d’eau), démangeaisons….

Attention c’est le moment où je dévoile mon truc magique: » TADAM » :   La haute fréquence !

Si vous ne le savez pas encore, la haute fréquence avec l’électrode champignon violette c’est un MIRACLE après une épilation visage. Bien souvent c’est sur la lèvre supérieure que se pose le problème parfois entre les yeux, et quand c’est une zone épilée les joues s’empourpre et peuvent gonfler. Donc vous allez passer votre haute fréquence en continue et en ponctué sur la zone de travail au moins 5 passes, vous devez toujours tester sur votre poignet avant de l’appliquer sur votre cliente, et demandez-lui également si cela est supportable. Ensuite ajouter la crème apaisante.

Tout cela prend 10 à 15 minutes et les conséquences pour vous sont immenses (professionnalisme, reconnaissance (vous l’avez apaisée),
elle parlera de vous à ces amies = confiance….

 J’utilise la haute fréquence dès que je suspect qu’il va y avoir des réactions, et quand une nouvelle cliente vient je lui demande toujours si elle est sujette aux réactions cutanées post épilation, si c’est la première fois je lui explique qu’en cas de réactions elle peut revenir que je lui passerais un appareil qui s’appelle la haute fréquence… Pourquoi ne pas le faire à chaque fois me diriez-vous ? Tout simplement car je n’ai pas pour habitude d’utiliser des appareils si cela n’est pas nécéssaire (mesure de précaution).

J’espère vous avoir donné un maximum d’info concernant cette particularité qu’est la réaction cutanée suite aux épilations visage.

Leave a Reply