Beauty Bond girl

sw_jennifer-tunberg

 

Es-tu une Beauty Bond Girl

Suite à une formation très enrichissante sur le projet d’un investissement dans un institut de beauté (appareil, déco, salaire …).
J’ai eu une confirmation !

Je ne suis pas folle ! Des personnes partagent mon point de vue sur la différence…

C’est donc avec un grand plaisir que je t’offre aujourd’hui une autre vision de notre métier, une vision qui va s’imposer à nous dans les mois qui viennent. Et si nous sommes en avance c’est toujours mieux non ?

Tu ne t’es jamais dit que tout va plus vite qu’avant ?
Que dès que tu maîtrises (ou penses maîtriser) une technique elle est déjà obsolète ?
Que lorsque tu achètes du mobilier ou investis dans un appareil high-tech, c’est déjà démodé en quelques mois ?

Y en a marre non ?

Alors que nous faisions bien sagement nos calculs d’investissements, notre formateur nous distille de bons conseils pour nous aider à penser autrement…

Ça tombe bien c’est mon quotidien !
Penser différence, voir autrement, sentir les choses, voir les choses avant les autres, suivre un autre courant …
Tout ça c’est mon quotidien, alors je tends l’oreille…

« …Ne pas investir dans la durée, se faire un institut de beauté IKEA… »
Aaaaaah depuis le temps que je le pense !

Merci François !  (C’est le formateur), j’ai presque envie de faire la danse de la joie !

Je ne suis pas seule …YOUPI !

« …à l’heure de l’UBERISATION et où tout va trop vite, il faut penser à pouvoir tout changer demain, changer de déco, changer de philosophie, changer d’univers… »

Je plussoie ! Qu’ouïs-je, qu’entends-je ?

Il faut investir de manière à ne pas regretter de devoir changer…Il faut faire de manière à pouvoir défaire…Il faut penser de manière à pouvoir repenser pour moins dépenser…
Vastes idées à méditer donc.

Pourtant on nous offre de consommer dans la durée lorsque l’on est esthéticienne chef d’entreprise. A grand coup de leasing, d’investissement lourd, et où le moindre investissement se trouve comme par hasard triplé par rapport à certaines autres professions. Aurions-nous une réputation de neuneu ?

Tiens ? Y aurait-il écrit pigeon sur mon front ?

Assurément non ! Car je ne suis jamais entrée dans ce moule…Pas de ça chez nous…Pourtant on a essayé, mais je ne me suis jamais laissée enfermer dans une de leurs boîtes.

Est-ce que ça à fait ma force ? OUI, OUI et RE OUI
Est-ce que ça m’a permis de m’adapter plus facilement, plus rapidement ? OUI !

Tu sais, c’est un peu comme quand tu investis dans un super salon en cuir qui coûte un max…Seulement au bout de 2-3 ans il ne te plaît plus tant que ça… Mais il est devenu invendable, car plus vraiment à la mode actuelle, ou alors si, mais il faut le brader … vue que tu l’as payé un max, tu refuses… résultat : tu restes avec ton nanar sur les bras (c’est comme ça que j’appelle un objet encombrant ou invendable !). Bien évidemment il ne colle plus avec la nouvelle déco, alors tu mets un plaid dessus, que tu devras sans cesse remettre en place parce qu’il n’est pas adapté…tu penses…ce serait trop simple !

A l’institut c’est pareil, tu bricoles un vieux truc que tu ne peux pas jeter et qui est déjà dépassé…
Mais ça fait quelque chose de plus qui cloche, et qui ne s’harmonise plus avec le reste (nouveauté).

Pouvoir s’adapter tout le temps, toujours, c’est un peu comme vivre avec un couteau suisse !

Vivre avec un minimum d’outils pour un max d’efficacité, tu vois de quoi je veux parler ?

Alors la solution c’est quoi ?

La solution c’est de penser, de réfléchir avant d’investir, avant de faire, avant de créer.

La solution c’est de se dire qu’on fait du one shot pour certaines choses parce qu’on a bien conscience que ça ne survivra pas dans la durée, et si ça ne survit pas, pas besoin d’y mettre trop d’Euros.

Conclusion, consomme « ADAPTATION » permanente, rester en mode veille, jamais de certitudes, tout est mouvant, rien n’est définitif.

Doit-on avoir peur ?

NON !

Au contraire si on a compris cela alors s’offrent à nous des milliards de combinaisons possibles, et fini la routine, l’ennui, le mode « je tourne en rond ».

Alors on positive, on investit pour quelques mois et on avise, en plus ça tombe bien parce que nos clientes fonctionnent et consomment comme ça !

Dis-moi tu avais conscience de tout ça avant aujourd’hui ?

Cet article t’a inspiré ? Tu fonctionnes déjà comme ça ?

 

16 Comments on Beauty Bond girl

  1. belime
    4 décembre 2016 at 18 h 41 min (12 mois ago)

    j’ai aimé cette conclusion  » consomme « ADAPTATION » permanente, rester en mode veille, jamais de certitudes, tout est mouvant, rien n’est définitif… » et cela correspond à une conférence à laquelle j’ai assisté sur l’innovation: le marketing nous amène dans un monde où on fait tous la même chose ( et oui, à la base les mêmes études de marché!) Alors on laisse tomber tout ça, on observe, on ré invente, on change les usages… et on passe à une culture  » human centric » qui laisse la part belle à l’émotion …

    Répondre
    • Aurélie
      6 décembre 2016 at 13 h 07 min (12 mois ago)

      Bravo Christine pour ce partage et merci pour ces belles infos !
      j’adore le côté : j’oublie tout et je recommence !

      Répondre
  2. belime
    4 décembre 2016 at 18 h 43 min (12 mois ago)

    Aurélie, je te souhaite ainsi qu’à toutes  » tes suiveuses » une fin d’année  » TOUT SOURIRE » et riche en projets pour faire de 2017 une année qui booste!

    Répondre
    • Aurélie
      6 décembre 2016 at 13 h 05 min (12 mois ago)

      Merci christine !
      A toi aussi! une excéllente fin d’année, et pour 2017 de beaux sourires plein les salles de formations !

      Répondre
  3. Angélique Papin
    5 décembre 2016 at 10 h 13 min (12 mois ago)

    Bonjour Aurélie et merci ! Oui c’est ça c’est une nouvelle voie. Je t’aime contactée sans vraiment réussir pour que tu m’aides ! Je déménage prochainement en Normandie dans un petit trouver. Je vends ma maison et mon institut qui m’a coûté les 2 bras et plus. Il faut donc recommencer et je vais réfléchir autrement du coup. Penses tu que pour les partenaires les marques, il faut avoir la même tournure d’esprit donc pas trop de stock pour changer vite ? Encore merci en espérant trouver le bon moyen pour te joindre. Merci encore énormément. Angélique

    Répondre
    • Aurélie
      6 décembre 2016 at 13 h 04 min (12 mois ago)

      Angéliiiiiiique ! MP moi sur Facebook 😉
      oui pour les fournisseurs c’est la même (un livre que j’écris est en préparation..)
      On doit être maître à bord malheureusement c’est rarement le cas ! Elles imposent de plus en plus te cela à le don de me mettre hors de moi !
      Nous les faisons vivre !
      Donc le but c’est de pouvoir évoluer avec sa clientèle, si la clientèle à envie/besoin de changer , il faut pouvoir le faire vite !

      Répondre
  4. Audrey
    5 décembre 2016 at 11 h 32 min (12 mois ago)

    Coucou Aurélie,

    Super article! Effectivement, je fonctionne comme ça…Je n’ai pas de lourd investissement (CM6…)Par contre, que penses tu des tablettes de diagnostic de peau stp?

    Merci à toi,
    Audrey

    Répondre
    • Aurélie
      6 décembre 2016 at 13 h 00 min (12 mois ago)

      Je me demande justement concernant les tablettes ….
      Je dirai que le constat tarif /efficacité/utilité doit être au top!
      On nous vend souvent des outils trop cher pour nos petites structures et qui au final n’ont pas grand interêt…
      Prudence donc et réflexions chiffrées surtout !

      Répondre
  5. leila
    5 décembre 2016 at 11 h 51 min (12 mois ago)

    Bonjour,
    très intéressant cet article, je suis tout à fait d’accord. Pour ma part, je n’achète que ce qui s’assorti au mieux à mes cabines, je fais en sorte de trouver des articles que je peux déplacer au grés de mes envies et qui donnent l’illusion qu’il y a eu du changement. Parfois une jolie nappe pour recouvrir une commode ou un coussin sur le fauteuil suffisent, j’essaie de changer la plv régulièrement et de la déplacer pour que les gens remarque le changement. pas la peine de racheter du mobilier sans arrêt. L’institut a moins de 5 ans, donc à ce moment là je ferai en sorte de changer du tt au tout (peinture notamment). je joue aussi avec les lumières. En plus c’est non seulement un institut mais aussi mon outils de travail donc ça me permet de voir comment je vis avec…

    Répondre
    • Aurélie
      6 décembre 2016 at 12 h 58 min (12 mois ago)

      Parfait leila !
      il suffit parfois d’un rien en effet pour que la magie opère…
      J’approuve !

      Répondre
  6. Anne-Laure
    5 décembre 2016 at 15 h 46 min (12 mois ago)

    L’Uberisation… lol je connais pas! hahaha !!!
    Je suis tout à fait d’accord avec ton article mais pouvoir le lire me permet de mieux m’en rendre compte! Merci Aurélie !

    Répondre
    • Aurélie
      6 décembre 2016 at 12 h 57 min (12 mois ago)

      Ah ah ah anne laure !
      Merci de ton partage 😉

      Répondre
  7. céline
    5 décembre 2016 at 20 h 10 min (12 mois ago)

    je suis complètement dans cet optique là. J’ai acheté un institut en juillet dernier, juste le temps d’acheter une pince à épiler et je me suis mise à travailler pour ne pas perdre une belle saison et pouvoir m’imprégner des lieux avant de faire peau neuve. Cela fait 7 ans que la déco est sur les murs et cela est désuet, du coup je réfléchis, je réfléchis… mais je me connais il faut que je trouve une ambiance qui me permette de changer de thème régulièrement car s’est tout moi cela… cela me prend du temps mais je sais que je vais trouver une solution, mais je suis preneuse d’idées si vous en avez… merci pour ce beau blog, je me régale avec vos conseils, vos idées et votre professionnalisme. Continuez, cela nous fait du bien!

    Répondre
    • Aurélie
      6 décembre 2016 at 12 h 56 min (12 mois ago)

      Super céline !
      Merci de ton retour… As tu regarder mon tableau Pinterest sur l’institut différent ? J’ai mis de belles photos très inspirantes 😉

      Répondre
  8. Name*
    6 décembre 2016 at 14 h 46 min (12 mois ago)

    Tout simplement merci. Enfin quelqu’un qui a la même vision des choses que moi, ACTION, RENOUVELLEMENT, CHANGEMENT. Être différente des autres, c’est parfois difficile d’être regardé par ses consoeurs comme une extra terrestre
    Encore merci!!!

    Répondre
    • Aurélie
      15 décembre 2016 at 12 h 54 min (11 mois ago)

      Merci pour ton retour !
      oui mais comme on ne travaille que pour nous les autres on s’en fiche !
      La différence fera l’excellence de la réussite !

      Répondre

Leave a Reply